Les Slovaques veulent bronzer en Abkhazie
2013-03-20

Courrier international, Paris, 28 août 2012.

La chambre de commerce régionale de Bratislava et la chambre de commerce et d'industrie d'Abkhazie sont devenues des "partenaires officiels, faisant de la Slovaquie le premier pays de l'Union européenne à établir un lien [avec la république séparatiste géorgienne] et à entrer sur son marché", rapporte le site russe sur le Caucase Ekho Kavkaza.

"A l'époque soviétique, Gagra, Pitsounda et Souhkoumi étaient des stations balnéaires célèbres en Tchécoslovaquie. Il est temps pour nous de redécouvrir cette contrée", explique Igor Junas, le président de la chambre de commerce de Bratislava. "Désormais, l'Europe aura sur l'Abkhazie une information économique et non plus seulement politique", se réjouit son homologue abkhaze Guénnadi Gagoulia.

L'entrée de l'Abkhazie sur le marché touristique international est "pour l'instant fermé", regrette le président de l'Union des hommes d'affaires abkhaze, Léonid Ossia. "Nous n'avons de contacts qu'avec la Russie [qui a reconnu l'indépendance de l'Abkhazie en 2008] et la Turquie [où vit une importante diaspora abkhaze], mais cet état de fait ne nous convient plus".

Source :

[URL : http://www.courrierinternational.com/breve/2012/08/28/les-slovaques-veulent-bronzer-en-abkhazie]
.