Serbica.fr : newsletter 2013/ 2-3
2013-04-07

[->http://serbica.U-bordeaux3.fr/].

Dossier spécial : LA LITTERATURE SERBE AU MOYEN AGE



La littérature serbe du Moyen Age par Radmila Marinković (traduction d'Alain Cappon)



[…] La littérature serbe écrite au Moyen Age est un système littéraire particulier qui, du point de vue de la topologie, de la poétique, et des genres littéraires, prolonge et enrichit l'héritage vieux-slave crée pour les Slaves nouvellement christianisés sur les antiques modèles byzantins et dans la sainte langue des Slaves - le slavon, langue supranationale tout comme l'est la littérature qui leur est destinée, ce qui facilitera et accélérera sa diffusion parmi tous les peuples slaves. Sont traduits en premier lieu des textes bibliques et rituels, mais très vite également d'autres textes, indispensables au développement de la vie chrétienne, parmi desquels les grandes œuvres de la poésie chrétienne, de la rhétorique et de la dogmatique. […]

Mais cette littérature traduite, édifiante pour les Serbes comme pour les autres Slaves, qui leur a servi de livres de lecture, ne pèsera pas de tout son poids sur la création d'œuvres originales. Quand ils se mettront à traiter leurs propres thèmes, slaves, ils n'en utiliseront que la forme restreinte, les genres et la poétique qui célèbrent le culte des saints car les premiers héros chantés seront les créateurs de leur langue écrite et littéraire, Cyrille et Méthode, ainsi que leurs disciples que la jeune Église slave tenait pour des saints. Ces formes rituelles sont l'hagiographie, l'homilétique, l'hymnographie, ou, pour les citer ainsi qu'ils les nommaient. Ce sont, en réalité, la prose, la rhétorique, et la poésie. Le fait que les premières compositions slaves se conforment aux canons de la littérature religieuse, que leur langue est celle de la littérature religieuse, la sainte langue des Slaves, détermine le caractère de leurs futures créations. C'est une littérature spirituelle, grave, éthique, dont la problématique essentielle est l'existence de l'homme. Par ailleurs, en se référant à des événements authentiques, elle assume une responsabilité historique. La littérature vieille-slave devient ainsi la littérature slave classique au monde d'idées riche, à la poétique élaborée et à la langue poétique. Elle sera la référence pour toutes les littératures slaves du Moyen Age, et serbe en tout premier lieu
. […]


Revue éditée avec le soutient de : Université Michel de Montaigne Bordeaux 3 FRE 3392 Europe - Européanité - Européanisation MSHA

.