Témoignage : la petite fille au goulag
2004-07-26

La petite fille au goulag



Le destin de tout un peuple à travers l'expérience de l'une de ses représentantes les plus éminentes. Surnommée "la dame de fer" pour son rôle dans les événements qui ont mené à l'indépendance de la Lettonie en 1991, ministre des Affaires étrangères depuis l'an dernier,

Sandra Kalniete

est née au fin fond de la Sibérie où sa famille avait été déportée. Selon un vieux principe stalinien, toute la parentèle payait ainsi pour avoir abrité en son sein un "ennemi du peuple".

L'histoire de ses parents et grands-parents est également celle de centaines de milliers de Lettons, Lituaniens ou Estoniens, envoyés au goulag ou en relégation dans les années 40 par un pouvoir soviétique décidé à briser par tous les moyens les velléités d'indépendance des républiques Baltes. Jusqu'en 1957, date de son retour au pays, la famille explorera toutes les facettes d'un système expert en déportations de masse : les rafles successives, l'extorsion d'aveux par la torture, la famine et les conditions de vie proches de l'esclavage dans le néant sibérien.

"En escarpins dans la neige de Sibérie" de Sandra Kalniete (Edition des Syrtes, 228 pages, 22 Euros)

Source

: Le Point n° 1598 du 2 mai 2003