Nantes, Sarrebruck et Tbilissi : université d'été 2013
2013-10-24

Pour sa 6e édition, l'Université d'Eté célèbre les 35 ans du jumelage tripartite entre Nantes, Sarrebruck et Tbilissi et devient tri-nationale. Avant de se retrouver à Tbilissi au printemps 2014, des étudiants et doctorants des trois villes ont déjà fait leur rentrée à Sarrebruck et à Nantes, sur le thème de la prospective urbaine.

Dépasser les frontières disciplinaires et géographiques



Depuis 2002, cinq universités d'été franco-allemandes ont déjà été organisées par le Pôle France de l'Université de la Sarre et le Centre Culturel Franco-Allemand de Nantes. Grâce à une nouvelle coopération avec la Ivane Javakhishvili Tbilisi State University et le centre d'information DAAD de Tbilissi, l'édition 2013 a pris une dimension franco-germano-géorgienne.
A Nantes et à Sarrebruck, 30 jeunes universitaires, chercheurs et étudiants, français, allemands et géorgiens ont échangé au-delà des frontières disciplinaires et géographiques sur le thème « Nos villes à venir ». Au fil de conférences, débats, ateliers, visites de terrain, les participants ont réfléchi aux nouveaux modes de vie urbain et à l'implication des citoyens dans les villes.
Au-delà des savoirs universitaires, les participants ont pu mettre à profit ces rencontres pour développer leurs compétences interculturelles, et tisser des liens avec d'autres jeunes étudiants/chercheurs. Profondément interculturelle, l'université d'été propose des d'animations linguistiques franco-germano-géorgiennes afin de sensibiliser les étudiants et doctorants à la langue et à la culture des autres participants.

Regards croisés sur les villes jumelles



Les visites dans chacune des villes apportent des éclairages concrets aux thématiques explorées, d'autant que les trois villes ont des trajectoires urbaines très différentes. Sarrebruck, ville frontalière de 180 000 habitants, s'est engagée dans une mutation économique et industrielle majeure depuis la crise industrielle et minière. Nantes, agglomération portuaire de 550 000 habitants, Capitale Verte Européenne 2013, poursuit depuis la fermeture des chantiers navals une stratégie axée notamment sur la culture, le développement durable. Tbilissi, ville capitale, mène actuellement une forte restructuration urbanistique et vise à renforcer son attractivité touristique.

Au croisement des trajectoires urbaines répond le croisement des différentes disciplines : de l'urbanisme à la communication, en passant par l'environnement, l'économie et la technologie… les étudiants et doctorants ont mis en commun leurs champs d'expertise.
A Sarrebruck, du 26 au 31 août, ils ont planché sur le développement urbain d'hier à aujourd'hui, la migration et l'interculturalité, et la coopération transfrontalière. A Nantes les réflexions du 1er au 6 septembre ont ciblé la ville et l'identité, l'urbanisme durable, les relations internationales. Fort de ces acquis partagés, ils se retrouveront au printemps prochain à Tbilissi autour de trois thématiques : les projets de développement urbain, l'héritage culturel et le tourisme durable, l'internationalisation et le rôle du jumelage tripartite dans le développement urbain.


Source : NantesMétropole.