Un défenseur des droits de l'Homme attaqué en Azerbaïdjan
2004-07-08

La ligue Internationale des Droits de l1Homme - organisation non-gouvernementale dotée d'un statut consultatif auprès de l'ECOSES -UN - se déclare inquiète par l1actuelle campagne de harcèlement portée contre M. Eldar Zeynalov, directeur du Centre des Droits de l'Homme d1Azerbaïdjan.

Le 24 avril 2003, après le retour de M. Zeynalov de son voyage en Arménie et
dans la région du Karabakh, plusieurs douzaines de hooligans ont attaqué le
bureau du Centre des Droits de l1Homme, bombardant les fenêtres avec des
pierres et des |ufs, en proférant des obscénités et des menaces et en
brûlant le portrait de M. Zeynalov. Selon les témoins de la scène, plusieurs
membres de partis pro-gouvernementaux se trouvaient parmi les assaillants.
Après ces violences, la chaîne TV locale, Leader-TV, a exigé l1arrestation
de M. Zeynalov, désigné en tant qu1 "Arménien". Le service de presse
du
Ministère de l1Intérieur, à son tour, a formulé le v|u de rendre M. Zeynalov
responsable d1actes aussi "criminels" que sa visite en Arménie et dans
la
région de Karabakh.

Le 25 avril 2003 a eu lieu une escalade dans ce qui paraît être une campagne
bien organisée de harcèlement à l1encontre de notre militant. Un groupe
comprenant notamment des membres du parti au pouvoir, Yeni Azerbaïdjan, ont
organisé une nouvelle action de protestation devant le bureau de M.
Zeynalov. Des fenêtres ont été cassées et le cadenas de l'entrée forcé.

La Ligue ne prend aucunement part dans le conflit qui oppose de longue date
l1Azerbaïdjan à l1Arménie au sujet de l1avenir de la région Karabakh. En
revanche, la Ligue souhaite condamner la montée du sentiment anti-arménien,
montée qui conduit à ce type d1attaques.

La Ligue des Droits de l1Homme réaffirme que, selon les sources dont elle
dispose, le voyage de M. Zeynalov en Arménie et dans la région de Karabakh a
porté uniquement sur les perspectives d1avenir de la paix et de la société
civile dans la région. Le directeur du Centre des Droits de l1Homme a
notamment animé une série de conférences et un séminaire de formation sur le
suivi de la politique carcérale. Plusieurs organisations locales et
internationales ont participé à ces manifestations publiques.
Enfin, la Ligue a envoyé un courrier à M. Ramil Usubov, ministre de
l'Interieur d1Azerbaïdjan, afin de lui demander d1assurer la sécurité de la
personne de M. Zeynalov, et de diligenter une investigation impartiale sur
les violents incidents qui se sont déroulées récemment.


Louise Kantrow, directrice Exécutive de la Ligue des Droits de l'Homme - 25 avril 2003.

Traduction depuis l'anglais par Dacia Houllé