France : 1 744 demandeurs d'asile albanais en 2012
2013-11-05

{Source : rapport d'activité 2012 de l'Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA)}.

"La très forte hausse de la demande albanaise semble
due à la conjonction de la libéralisation de la politique européenne des visas, et à la crise économique en Grèce, où de nombreux demandeurs déclarent avoir séjourné les années précédentes.

L'annulation de la décision de placement de l'Albanie sur la liste des pays d'origine sûrs en mars dernier a, comme pour le Kosovo, joué un rôle important (43 nouvelles demandes d'asile en janvier contre 280 en décembre).

Les motifs invoqués relèvent surtout de la protection
subsidiaire, au premier rang desquels les vendettas,
mais aussi des violences conjugales, des litiges familiaux et des problèmes avec des réseaux criminels mafieux.

L'Office reçoit toujours de rares dossiers qui s'appuient sur des motifs politiques.

Un fait nouveau est l'émergence d'une demande
conventionnelle pour motifs ethniques émanant de Roms
d'Albanie, quasi absents précédemment
".

Les 1 744 dossiers comprennent les nouvelles demandes (1 688) et les réexamens (56), mais ne comptabilisent pas les demandes des mineurs accompagnés (959).

17 admissions ont été décidées par l'OFPRA, et 85 supplémentaires après recours auprès de la Cour nationale des droits d'asile (CNDA).

Au 31 décembre 2012, 1 762 personnes se réclamant de l'Albanie étaient sous protection de l'OFPRA, dont 48% de femmes.