Historique des relations entre l'Union européenne et la Moldavie (octobre 2013)
2013-11-12

Accord de partenariat et de coopération : 1998



Les relations de la Moldavie avec l'UE se sont intensifiées depuis la fin des années 1990. Elles sont fondées sur l'accord de partenariat et de coopération entré en vigueur en 1998, un système de préférences commerciales autonomes en faveur des produits moldaves sur le marché UE, le soutien aux réformes de l'état de droit et de l'économie moldaves apporté par la Politique européenne de voisinage (72 M d'euros par an en moyenne entre 2007 et 2013) et un accord de facilitation pour la délivrance des visas de court séjour, entré en vigueur début 2008.

Une adhésion à terme



L'adhésion à terme de la Moldavie à l'Union européenne est depuis 2002 un des principaux objectifs de la politique étrangère du pays. En 2009, l'arrivée au pouvoir à Chisinau de la coalition pro-européenne et le lancement par l'UE du Partenariat oriental ont permis un approfondissement des relations entre la Moldavie et l'UE : négociations en vue d'accords d'association et de libre-échange complet et approfondi, ainsi qu'un processus vers la libéralisation du régime des visas de court séjour. Ces différentes négociations ont pour objectif l'adoption par le pays de normes européennes en matière d'État de droit, d'économie de marché et de libertés publiques. La Moldavie bénéficie du taux d'aide européenne par habitant le plus élevé de tous les voisins orientaux de l'UE. Cette dernière est également son principal partenaire commercial.

Le conflit transnitrien



L'UE est également impliquée dans la résolution du conflit transnistrien. De 2003 à 2012, elle a mis en place des sanctions (restrictions de circulation) contre les principaux dirigeants de la région séparatiste pour les inciter à une attitude plus constructive dans la négociation en format « 5+2 ». Elle a le statut d'observateur dans cette enceinte au côté des États-Unis. De 2005 à 2010, l'UE a nommé un Représentant spécial pour la Moldavie. Depuis l'entrée en vigueur du traité de Lisbonne, ses fonctions sont désormais reprises par le Service européen d'action extérieure qui représente aussi l'UE dans les réunions 5+2.

Une aide au contrôle des frontières



En 2005, l'UE a mis en place une mission d'assistance au contrôle de la frontière entre la Moldavie et l'Ukraine (EUBAM Moldavie), avec le soutien des deux pays.

Le Partenariat oriental de l'U.E.



En 2013, l'harmonisation avec la législation européenne est amenée à se poursuivre. Le Gouvernement a adopté à ce titre un Plan d'Harmonisation de la législation pour 2013. Des engagements sont pris pour permettre un ajustement des normes dans la perspective de l'Accord d'association et de l'Accord de Libre-échange complet et approfondi avec l'UE en cours de négociation, ainsi qu'en conformité avec l'Accord Ciel ouvert et l'Accord d'accès à la Communauté européenne de l'énergie. Ce dernier se heurtera cependant aux exigences de la Russie qui effectue des pressions sur le prix du gaz qu'elle fournit à la Moldavie. L'application des exigences du Troisième paquet Énergie est ainsi reportée à 2020.

Voir aussi :

- [URL : 4858]

- [URL : 4900]

- [URL : 3515]

- [URL : 4200]

.