Vilnius
2004-07-27

La capitale , Vilnius



La ville de Vilnius se trouve au sud-est de la Lituanie, au confluent de la Neris et de la Vilnia. La première mention écrite de Vilnius date de 1323 ; c'est alors que le grand-duc Gediminas y a transféré sa capitale, en provenance de Trakai, sur un emplacement où il y avait déjà une forteresse en bois. Une ville de marchands et d'artisans s'est peu à peu constituée autour de la citadelle et est devenue une petite agglomération urbaine fortifiée, avec deux châteaux, celui du haut et celui du bas.

Au XIVème siècle, Vilnius a été maintes fois assiégée par les Chevaliers Teutoniques mais la forteresse du Mont du Château est restée inexpugnable. Au XVIème siècle, Vilnius est une des plus grandes villes au monde avec 250 000 habitants.

De lourdes épreuves vont toutefois frapper la ville entre le XVIIème et le XXème siècle, incendies, épidémies, invasions destructrices des Suédois et des armées de Napoléon . Le château du bas est détruit au XIXème siècle, mais est en cours de reconstruction pour le millénaire de la Lituanie (2009).

En 1920, à l'indépendance , Vilnius est arrachée à la Lituanie par l'occupation des troupes polonaises. En 1939, Vilnius est restituée à la Lituanie par le gouvernement soviétique d'occupation. Au cours de l'occupation nazie (1941-1944), 30 % de la population de la ville a péri, notamment la population juive, 40 % des édifices ont été détruits.

Aujourd'hui, la ville avec son centre historique a été totalement reconstruite ; ce centre historique, le plus grand ensemble baroque en Europe, a été classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Les sites essentiels à voir à Vilnius :


- La cathédrale (Arkikatadra Bazilika)
- La porte de l'aurore (Ausros Vartai)
- Le musée des arts appliqués
- Le château du haut (Aukstutinès Pilies Muziejus)
- Le musée du KGB
- L'église Ste Anne
- La colline des trois croix
- Le palais présidentiel
- L'ancien hôtel de ville
- L'université
- Le quartier d'Uzupis , jumelé avec Montmartre