TPIY : le président Theodor Meron se recueille sur le site de Tomasica (novembre 2013)
2013-12-02


Le président du Tribunal pénal pour l'ex-Yougoslavie (TPIY), Theodor Meron, s'est recueilli lundi, sur le site de Tomasica, le plus grand charnier de Bosnie-Herzégovine qui renfermerait, selon les enquêteurs, environ 900 cadavres des victimes civiles bosniaques et croates de la campagne de purification ethnique dans la région de Prijedor en 1992.

"C'est très difficile pour moi de m'exprimer à cet endroit où on se trouve face à l'horreur qu'un homme est capable d'infliger à un autre", a déclaré Theodor Meron, lui-même ancien détenu d'un camp nazi en Pologne pendant la Seconde guerre mondiale. "Cet endroit a une signification très spéciale pour moi. Parce qu'il ressemble un peu à un site sur une carrière qui se trouvait non loin de la ville où je passais mes années de guerre, à Czestochowa, en Pologne, où ma mère a été tuée", a-t-il ajouté.

Après Tomasica, Theodor Meron s'est rendu à Sarajevo où il assistait à une conférence dédiée au 20ème anniversaire de la création du TPIY où il a notamment expliqué que le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) avait dépassé les attentes.

Source BH Info

.