Géorgie : commémoration de la Saint Georges (23 novembre)
2013-12-11

L'Église orthodoxe de Géorgie commémore le 23 novembre l'une des fêtes les plus populaires dans le pays, à savoir le jour de Saint Georges ou « Giorgoba », comme il y est appelé.


Les offices festifs sont célébrés à cette occasion dans toutes les églises du pays, mais particulièrement dans les monastères.

Ce jour, le catholicos-patriarche de Géorgie Élie II célèbre la divine liturgie en la cathédrale de Mtskheta.

Le jour de Saint Georges, qui est le saint protecteur de la Géorgie, a le statut de fête nationale et est férié. En Géorgie, le saint est fêté deux fois, le 23 novembre et le 6 mai. Saint Georges le Victorieux est devenu une partie constituante de la conscience géorgienne et est représenté sur le blason géorgien.

Selon la tradition, la fête fut instituée par Sainte Nina, illuminatrice de la Géorgie, qui était apparentée au saint.

Durant le Moyen-Âge, 365 lieux de cultes dédiés au saint ont été érigés dans tout le pays, selon le nombre des jours de l'année.

La vénération de Saint Georges, qui a commencé dans ce pays à l'aube du christianisme, continue jusqu'à maintenant. Des églises lui sont dédiées non seulement dans les villes et villages, mais aussi sur les sommets des montagnes.

Source Orthodoxie.com

:

[URL : http://www.orthodoxie.com/tag/georgie/#sthash.ntVZ9ZG7.dpuf]