Russie-Géorgie: pas de relations sans retrait des troupes russes (Tbilissi, décembre 2013)
2013-12-11

Moscou, 5 décembre 2013, RIA Novosti.

Les relations diplomatiques russo-géorgiennes seront rétablies à condition que Moscou retire ses troupes du territoire géorgien et annule sa reconnaissance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud, a déclaré mercredi soir la chef de la diplomatie géorgienne Maïa Pandjikidze.

"Le rétablissement des relations diplomatiques avec la Russie prévoit deux points: la fin de l'occupation du pays et le retrait par Moscou de sa reconnaissance (de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud en tant qu'Etats indépendants, ndlr). Si ces conditions sont remplies, nous rétablirons nos relations diplomatiques avec un grand plaisir", a indiqué M.Pandjikidze aux journalistes.

La Russie et la Géorgie n'ont pas de relations diplomatiques depuis 2008. Moscou a reconnu le 26 août 2008 l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud, deux républiques autoproclamées sur le territoire géorgien, suite à l'attaque meurtrière géorgienne contre la capitale sud-ossète, Tskhinvali. Depuis lors, Tbilissi considère ces provinces comme "territoires occupés par la Russie".

Elu le 27 octobre dernier, le nouveau président géorgien Gueorgui Margvelachvili s'est déclaré prêt à normaliser les relations avec Moscou.

Voir aussi



[URL : 4026]

.