Transports : conseils aux voyageurs (novembre 2013)
2013-12-09

Infrastructure routière



Les accidents automobiles constituent aujourd'hui le principal risque de sécurité en Russie. Grâce aux campagnes menées par les autorités, la sécurité des transports s'est améliorée à Moscou, notamment pour les piétons mais il convient de rester prudent.

L'accès à des régions reculées ou mal desservies doit être planifié avec soin : la circulation automobile hors des axes récents est difficile en raison de la détérioration des chaussées et des risques climatiques. De plus, en cas d'accidents corporels et de blessures, l'assistance médicale peut poser des difficultés.

Les contrôles de la police de la route (D.P.S.) sont extrêmement fréquents même en l'absence d'infraction caractérisée. Les secours routiers, dépannage mécanique et surtout l'aide médicale sont lents à venir sur les lieux d'un accident. La présence de la police est indispensable pour établir un constat et il convient de ne pas déplacer son véhicule en cas d'accrochage, même mineur, sous peine d'amende.

Le taux d'alcoolémie au volant est fixé à zéro. En cas de contrôle, la tolérance ou bienveillance à l'égard d'un ressortissant étranger est inexistante.

Réseau ferroviaire



Le réseau est relativement développé et de bonne qualité. Les horaires sont respectés mais les trains sont lents.

Transport aérien



Il n'est pas certain que les procédures internationales d'entretien des aéronefs des compagnies aériennes intérieures soient scrupuleusement respectées.

Consulter la liste des compagnies aériennes interdites d'exploitation dans l'espace européen.

Tourisme fluvial



En raison de la catastrophe fluviale survenue au Tatarstan le 10 juillet 2011, il est fortement recommandé aux voyageurs envisageant d'effectuer une croisière touristique sur le réseau fluvial russe de vérifier auprès de leurs voyagistes que le moyen de transport fluvial qu'ils emprunteront présente toutes les garanties de sécurité nécessaires.