L'Ukraine a gagné 25 places au classement international de la Banque mondiale (novembre 2013)
2013-12-12

Par Qimiao Fan

Source Odaess Consulting.


Au cours de l'année passée, le pays a mis en oeuvre plus de réformes que partout
ailleurs dans le monde. [...]



Le nouveau rapport de la Banque mondiale, rendu public aujourd'hui, est porteur de bonnes nouvelles pour l'Ukraine. « Doing Business 2014: Understanding Regulations for Small and Medium-Size Enterprises » montre [...] qu'entre juin 2012 et juin 2013, l'Ukraine a introduit un plus grand nombre de réformes réglementaires que n'importe quel autre pays dans le monde dans les secteurs audités par Doing Business.

L'année dernière, l'Ukraine a facilité les procédures de création d'entreprise en éliminant l'obligation d'enregistrement auprès des instances des statistiques et en supprimant la taxe d'enregistrement des personnes morales soumises à la TVA. Le pays a réussi à alléger les procédures d'obtention des permis de construire par la mise en place d'un système de permis fondé sur l'évaluation des risques, par la suppression de l'exigence concernant certaines autorisations et certaines conditions techniques, et par la facilitation du processus d'enregistrement des droits de propriété sur les biens immobiliers. L'accès au système
d'alimentation en énergie électrique a également pu être facilité grâce à la simplification du processus d'obtention de permis pour une nouvelle connexion au réseau. L'Ukraine a également simplifié le transfert de propriété en rationalisant les procédures et en modernisant le système d'enregistrement des biens.

Au vu de ces résultats, le classement mondial des pays selon la facilité de mener des affaires a donc hissé l'Ukraine de 25 points. Ainsi, cette année, l'Ukraine occupe la 112ème place sur 189 pays notés dans le monde.
Le gouvernement ukrainien mérite des éloges pour les efforts systématiques qu'il a développés ces deux dernières années [...]. Cependant, il reste encore beaucoup à faire, car l'Ukraine est toujours à la traîne dans ce classement, notamment par rapport à ces voisins : la Pologne est classée 45ème, la Hongrie - 54ème, la Biélorussie - 63ème, la Roumanie - 73ème, la Moldavie - 78ème et la Fédération de Russie - 92ème.

Les auteurs de ce rapport pointent du doigt les problèmes rencontrés par les entreprises qui opèrent en Ukraine, et en particulier : le coût relativement élevé de raccordement au réseau d'électricité (172ème rang), la protection des investisseurs (128ème rang), le paiement des impôts (164ème), la conduite du commerce international (148ème rang), et la résolution des
problèmes d'insolvabilité (162ème rang). [...] Il est important de souligner que d'autres aspects de l'environnement des affaires, qui ne sont pas étudiés par le rapport «Doing Business», revêtent néanmoins une importance particulière pour les entreprises et les
investisseurs et restent problématiques en Ukraine. Par exemple, les entreprises, notamment petites et moyennes, continuent de souffrir de l'instabilité macro-économique, du nombre important de permis et de licences, des inspections fréquentes et inopinées, de la justice opaque, de la corruption, du manque de respect des règles de concurrence, de l'absence de
protection des droits de propriété. Tous ces problèmes doivent être résolus pour améliorer davantage le climat des affaires dans le pays.

L'amélioration sensible des performances de l'Ukraine dans le dernier rapport « Doing Business » démontre que sur un court laps de temps, beaucoup peut être fait si il y a une volonté politique et un leadership apte à mettre en oeuvre les réformes. [...]

Qimiao Fan est directeur de la Banque mondiale pour l'Ukraine, la Biélorussie et la Moldavie.

Retour à



[URL : 4230]