Abkhazie : les minorités (2010)
2013-12-12

Religioscope, Jean-Arnault Dérens, 2010.

[...]

La situation démographique de la République sécessionniste est complexe et contestée.

En 1991, les Abkhazes, qui parlent une langue caucasienne, ne représentaient que 17% de la population totale.

Aujourd'hui, ils seraient plus de 45%, car près de 250.000 Géorgiens ont fui l'Abkhazie depuis la guerre de 1992-1993.

Ces Abkhazes sont majoritairement orthodoxes, même s'il existe aussi une communauté musulmane, et doivent cohabiter avec des Arméniens, des Russes, des Grecs pontiques et les Géorgiens qui n'ont pas quitté l'entité sécessionniste.

Les autorités abkhazes, très dépendantes de la Russie, reconnaissent formellement les droits des différentes minorités, tout en excluant catégoriquement tout retour des réfugiés géorgiens et en voulant construire un Etat-nation abkhazes, ce qui passe par des politiques volontaristes, visant notamment à convaincre les Abkhazes partis en Turquie au XIXe siècle de revenir dans leur « mère-patrie ».

[...]

Pour lire la totalité de l'article

:

[URL : http://religion.info/french/articles/article_485.shtml#.UqnjgWeA19A].