Journalistes harcelés dans la région de Sotchi (novembre 2013)
2013-12-12

Reporters sans frontières, 7 novembre 2013.

Journalistes harcelés dans la région de Sotchi : la presse étrangère ne doit pas céder à l'intimidation



Reporters sans frontières est choquée par le harcèlement policier subi par deux journalistes norvégiens dans les environs de Sotchi, entre le 31 octobre et le 2 novembre 2013. Le reporter de la chaîne privée TV2 Oystein Bogen et le cameraman Aage Aune s'étaient rendus dans la région pour enquêter sur les problèmes liés aux préparatifs des Jeux olympiques d'hiver, qui s'ouvriront en février 2014. Ils affirment avoir été stoppés six fois en trois jours par la police, soumis à des interrogatoires approfondis sur leurs activités professionnelles et leurs contacts locaux, et même placés en garde à vue sans explication.

« Interpellations arbitraires, mépris du secret des sources, saisie de matériel professionnel… Ce florilège de violations de la liberté d'informer témoigne d'une stratégie déterminée de harcèlement des deux journalistes. Leur calvaire augure mal des mesures de sécurité drastiques qui seront mises en place à l'approche des Jeux, à partir de janvier prochain. Lutter contre les menaces terroristes est évidemment nécessaire, mais cela ne justifie aucunement de telles dérives. Nous espérons que les autorités norvégiennes obtiendront rapidement les explications demandées à leurs homologues russes », a déclaré Reporters sans frontières.

Pour lire la totalité de l'article

:

[URL : http://fr.rsf.org/russie-journalistes-harceles-dans-la-07-11-2013,45432.html].