La chaîne de télévision publique RTSH, persona non grata dans les rues de Tirana (2010)
2013-12-12

Reporters sans frontières, 10 mai 2010.

Reporters sans frontières proteste contre l'interdiction faite par la direction du Parti socialiste à la chaîne de Radio télévision publique (RTSH) de couvrir la grève de la faim menée par une partie de ses députés sur le boulevard Deshmoret e Kombit. Le 4 mai 2010, une équipe de la RTSH s'était rendue sur les lieux de la grève quand Armela Imeraj, porte- parole du Parti socialiste, lui a enjoint de quitter les lieux « pour sa propre sécurité ». Devant la persistance des journalistes à poursuivre leur travail, les gardes du corps du parti sont intervenus et les ont forcés à partir. Les protestations émises par Artur Kopani, directeur de RTSH, auprès du président du parti socialiste Edi Rama n'ont pas permis d'apporter de solution.

« L'attitude du Parti socialiste est surprenante et inacceptable. L'action de sensibilisation qu'il a entreprise il y a quelques jours a lieu dans la rue, autrement dit dans un lieu public. Rien ne saurait justifier une quelconque forme de restriction quant à la couverture médiatique d'un tél événement, tant pour les médias publics que privés » a déclaré Reporters sans frontières.

Pour lire la totalité de l'article

:

[URL : http://fr.rsf.org/albanie-la-chaine-de-television-rtsh-10-05-2010,37436.html].