Frank Kane, musicologue des polyphonies géorgiennes
2013-12-18

Frank Kane a découvert le chant géorgien en 1982.

Il a fondé l'ensemble Kartuli aux Etats-Unis en 1985 puis les ensembles Marani et Irinola en France en 1993 et 1997, à Paris. Au sein de l'association Marani, il a dirigé un programme d'échanges culturels entre la France et la Géorgie.

Au fil de ces nombreuses années d'études au contact de chanteurs traditionnels, Frank Kane a cherché à isoler les principes, jamais verbalisés par les chanteurs eux-mêmes, pour les proposer aux chanteurs non-géorgiens désirant aborder cette tradition.

Cette approche s'est avérée très fertile pour des chanteurs d'autres répertoires attirés par l'énergie qu'ils percevaient dans le chant géorgien.

Frank Kane intervient en France et très souvent à l'étranger (Royaume Uni, Allemagne, Irlande, Autriche…) auprès des groupes établis tel Northern Harmony.