Géorgie : le mot de l'ambassadeur de France (octobre 2013)
2014-01-02

Le "Fonds pour la Promotion de l'Enseignement de la Langue française en Géorgie", dont j'annonçais l'imminente création il y a un an, est aujourd'hui une réalité : à la rentrée de septembre 2013, dix écoles publiques géorgiennes, de Gurjaani à Batumi, bénéficiaient d'un enseignement de français de la 3ème à la 6ème classe.

Conçu comme un partenariat public-privé, ce projet a notamment reçu la contribution active des entreprises membres de la Chambre de Commerce et d'Industrie franco-géorgienne, à laquelle j'exprime ma sincère gratitude.

Une autre bonne nouvelle a trait au projet de partenariat entre l'Organisation Internationale de la Francophonie et le gouvernement géorgien. S. Exc. Mme Maia Panjikidze, ministre des Affaires étrangères, a confirmé son souhait de mettre en oeuvre rapidement le programme destiné à la formation des diplomates et des fonctionnaires.

Ces différents chantiers illustrent le dynamisme de la relation franco-géorgienne, dont le champ de coopération concerne aussi, depuis cette année, la justice (réforme du notariat) et le développement de l'agriculture (expertise sur le crédit agricole conduite par l'AFD).

Les prochaines visites à Paris des ministres géorgiens de la Défense et des Affaires intérieures augurent également de nouvelles perspectives de coopération
.

Voir aussi [URL : 3716]

.