La Grèce, à la tête de l'Union européenne pour six mois (8 janvier 2014)
2014-01-08

Le Point, Paris, 8 janvier 2014.

Les Grecs veulent promouvoir la coordination des politiques à dimension sociale, revoir le financement des PME et achever le chantier de l'union bancaire.

La Grèce prend mercredi la présidence de l'UE lors d'une cérémonie à Athènes en présence de plusieurs dirigeants européens, une étape à la dimension symbolique plus de quatre ans après le début de la crise de la dette et à quelques mois des élections européennes.

"C'est une grande responsabilité pour la Grèce d'occuper la présidence de l'UE pendant le semestre qui va mener aux élections de mai", a souligné mercredi matin le ministre des Affaires étrangères, Evangelos Venizelos, lors d'une rencontre avec la presse.

Les présidents du Conseil européen et de la Commission, Herman Van Rompuy et José Manuel Barroso, ainsi que les 28 commissaires européens, font le déplacement dans la capitale grecque et rencontreront dans l'après-midi le gouvernement en place, comme ils le font pour chaque présidence de l'UE.

Une conférence de presse est prévue à 15 h 15 avec José Manuel Barroso et le Premier ministre grec, le conservateur Antonis Samaras. Des mesures de sécurité renforcées ont été prises et tout rassemblement est interdit dans le centre-ville, bouclé à la circulation dans l'après-midi. Cette visite, dans le pays qui a été l'épicentre de la crise des dettes publiques européennes et qui a dû consentir de lourds sacrifices, risque de prendre une dimension particulière.

Pour lire la totalité de l'article



[URL : http://www.lepoint.fr/monde/la-grece-a-la-tete-de-l-union-europeenne-pour-six-mois-08-01-2014-1778058_24.php]

.