Géorgie, France et Géorgie : Bénia Tchkhikvichvili, président de la République auto-proclamée de Gourie (1905-1906)
2014-01-14

Bénia Tchkhikvichvili milite clandestinement au Parti ouvrier social-démocrate russe et participe à la Révolution de 1905 qui secoue l'Empire russe.

Il est élu président du comité révolutionnaire qui dirige la République auro-proclamée de Gourie (1905-1906) (1), dans une province géorgienne fortement politisée, échappant au contrôle russe depuis 1902 et que seul un régiment de Cosaques envoyé par Nicolas II mettra au pas. Il est arrêté et déporté en Sibérie.

Durant la Ière République de Géorgie (1918-121), il est élu maire de Tiflis.

Après l'invasion du territoire géorgien par l'Armée rouge, il émigre avec la classe politique géorgienne d'abord à Constantinople, puis à Leuville-sur-Orge.

Il participe à l'achat du domaine "le Château des Géorgfiens" qui deviendra la résidence d'exil de la Ière République de Géorgie (2) et en devient l'un des propriétaires -au nom des autorités géorgiennes- jusqu'au début 1924.

Il rejoint ensuite clandestinement le territoire géorgien afin de préparer une insurrection nationale (3).

Il est arrêté et exécuté en août 1924.

Notes



(1)

[URL : 4527]



(2)

[URL : 1720]

(3)

[URL : 3908]

.