Référendum sur l'élargissement en Pologne
2003-06-09

Fin du suspens. Selon des résultats partiels donnés dans la nuit,

59,63% des Polonais se sont déplacés pour voter

lors du référendum sur l'adhésion européenne.

78,02% d'entre eux ont dit «oui» à l'Union

, 18,1% «non». La seule incertitude du référendum concernait le taux de participation qui devait, pour que la consultation soit valide, être supérieur à 50%. Bas samedi (17,6%) il s'est nettement redressé hier, faisant mentir les nombreux commentateurs qui s'effrayaient du peu d'enthousiasme des Polonais pour cette consultation.

«Je peux dire de tout coeur que nous réintégrons la grande famille européenne», s'est réjoui le président Aleksander Kwasniewski.

Le référendum avait été étalé sur deux jours pour garantir une participation suffisante. Le Pape Jean-Paul II avait lancé un appel vibrant à voter «oui» - l'entrée dans l'Europe étant pour lui «un acte de justice historique» - aux habitants de son pays natal. Le discours du Pape a sans doute joué un rôle important pour convaincre la population rurale, les ouvriers des entreprises publiques ou les trois millions de chômeurs, qui ont déjà perdu beaucoup avec les réformes économiques libérales mises en place après la chute du communisme.


Source

: Le Figaro du 9 juin 2003