Un marché à conquérir : les touristes polonais
2004-07-29

Un marché à conquérir : les touristes polonais



La population polonaise se caractérise par une assez forte propension au
tourisme domestique, principalement concentré sur les mois d'été.

Ainsi en
2001, les polonais ont accompli 54 M de voyages domestiques, dont 32% de
plus de cinq jours. En comparaison, on dénombre 53 M de déplacements à
l'étranger en 2001 à partir de Pologne (dont seulement 7,7 M au-delà d'une
journée, 20% de la population) et 45 M en 2002.

Environ 45% des polonais de
plus de 15 ans se rendraient à l'étranger au moins une fois dans l'année ; ce
taux est compris entre 60 et 85% dans les pays de l'actuelle Union
Européenne. L'Allemagne est la destination la plus populaire, suivie par le
République tchèque, la Slovaquie, l'Autriche, l'Italie et la France.

Les voyages totalement " auto-organisés " ont représenté 83% des voyages
domestiques de polonais en 2002 et 60% des voyages à l'étranger. Les
agences de voyage installées en Pologne n'ont servi, en 2002, que 3% des
voyageurs domestiques et 22% des touristes polonais à destination de
l'étranger (14% des séjours à l'étranger ont été organisés par les employeurs,
des associations, etc).

Près de 60% des polonais de plus de
15 ans réalisent au moins un voyage
domestique dans l'année ; les
motivations en sont à 52% la détente
et à 33% la visite d'ami ou de parents
(42% profitent d'un hébergement
gratuit chez des connaissances à
l'occasion de ces déplacements).

En 2002, seulement 4% des touristes
polonais se sont rendus en dehors du
continent européen. Le touriste
polonais dépense en moyenne 20
USD par jour à l'étranger ; 20 % des
touristes à l'étranger sont hébergés
chez des connaissances. Les
déplacements à l'étranger des
polonais se font à 70% en voiture et
15% en bus.


Quatre compagnies étrangères (les allemands Neckermann et TUI, les
scandinaves Ving et ScanHolidays) dominent le marché polonais des agences
de voyages, constitué d'un grand nombre de très petites entreprises. 8.000
sociétés sont enregistrées en Pologne dans le secteur touristique, dont
seulement 650 emploient plus de 5 personnes. Seulement 10 d'entre elles ont
un chiffre d'affaires supérieur à 2 M d'euros. Le marché est ainsi
vraisemblablement appelé à la concentration, éventuellement sous des
enseignes étrangères et à la spécialisation, sur des activités de niche comme
l'organisation de séjour linguistiques ou de croisières à l'étranger,
d'écotourisme (voire de chasse) et d'équitation en Pologne.




Source

: Revue élargissement de la DREE n° 34 - spécial tourisme - juin 2003