L'économie de l'Albanie en chiffres (2003)
2012-12-27

L'économie de l'Albanie en chiffres



- Importations (2002) : 1,5 milliards de dollars (en provenance de l'UE à hauteur de 75 %)

- Exportations (2002) : 330 millions de dollars (+ 8 % par rapport à 2001)

- Revenus du secteur touristique (2002) : 486 millions de dollars

- Revenus des travailleurs albanais à l'étranger (2002) : 606 millions de dollars

- Réserves de la Banque d'Albanie : 838 millions de dollars

- Taux de croissance (2002) : entre 4 et 5 %

- Taux de chômage (2002) : officiellement environ 16 %

- PIB/hab. (2002) : 1 200 dollars

- Taux d'inflation (2002) : 5,1 %

- Les PMI-PME constituent 97 % du total des entreprises privées.

- Ressources : agriculture (céréales, fourrages, légumes, pommes de terre, haricots), pêche, chrome, cuivre, nickel, pétrole, gaz, hydroélectricité et ciments.

- Principaux partenaires économiques :

à l'importation : Italie, Grèce, Allemagne, Tuquie, Royaume-Uni, Suède, Espagne, Slovénie, Chine et Bulgarie.

à l'exportation : Italie, Grèce, Macédoine, Suisse, Allemagne, Serbie-Monténégro, France, Etats-Unis.

- De 1997 à 2001, le flux d'investissements directs étrangers a atteint près de 500 millions d'euros (dont 34,2 % ont été réalisés par la Grèce, et 20 % par l'Italie).

- Investissements étrangers en 2002 : 143 millions de dollars

Infrastuctures



- Réseau routier : 18 000 km

- L'aéroport Mère Thérésa à Rinas, situé à 24 km de la capitale, est le seul aéroport International du pays.

- Le réseau de chemin de fer est de 447 km.

- Le port de Durrës est le plus important (enregistrant 50 % des échanges albanais) avec celui de Vlora (développé essentiellement depuis 1998)

- Les principaux objectifs économiques du gouvernement en 2003 sont : les privatisations d'Albtelecom, du secteur pétrolier et des Chemins de fer, la restructuration de la Banque des épargnes, la sélection du concessionnaire de l'aéroport international de Rinas, la sélection de l'investisseur pour les aqueducs de Berat et Kuçova et la restructuration de la compagnie nationale d'électricité KESH. L'un des objectifs politiques reste la lutte contre la corruption, la contrebande et le crime organisé.

- Le montant de l'aide de l'Union européenne consacrée à l'Albanie varie, chaque année, de 40 à 50 millions d'euros.



Source

: Faits et Projets magazine - mai/juin 2003 - reprenant des sources de la Banque d'Albanie, du FMI, de la Mission économique de France à Tirana, et de la Commission européenne.