Femme d'histoire : Mère Térésa (ou Mère Thérésa)
2004-09-28

Femme d'histoire : Mère Térésa



Née le 26 août 1910 à Skopje en Macédoine, Agnès Gonxha Bajaxhia était la plus jeune d'une famille albanaise de trois enfants. Depuis son plus jeune âge, elle décide de consacrer sa vie à Dieu et à son travail.

A 18 ans, elle rejoint le Soeurs Loreto en Inde, où elle choisi le nom de Soeur Térésa. Le 24 mai 1937, elle prononce ses voeux et rejoint le couvent de Darjeeling. En 1948, elle ouvre la première école pour les enfants des bidonvilles de Calcutta.

Elle reçoit le prix Nobel de la Paix en 1979 et la "Bharat Ratna" en 1980, la plus haute distinction indienne. Elle décède le 5 septembre 1997.

Mère Térésa sera béatifiée le 19 octobre 2003 à Rome par le Pape Jean-Paul II

. Cette décision a suivi la reconnaissance par la Congrégation de la Chambre Sainte au Vatican, du miracle accompli par Mère Teresa qui consiste en l'inexplicable guérison d'une jeune femme indienne, nommée Monica Bersa, malade d'une tumeur. Les Cardinaux et les Archevêques ont reconnu les vertus héroïques de la foi et la signature du Saint Père va définitivement aligner Mère Teresa dans la liste des Saints.

Le Pape aurait bien voulu canoniser directement la "mère des pauvres" de Calcutta, mais après avoir demandé conseil à son entourage au début de l'été, il a renoncé à ce projet. Une foule immense est attendue place Saint-Pierre. De France viendront Jean-Pierre Raffarin ainsi que Mme Chirac. Il est question que soeur Emmanuelle se joigne à eux.

En Albanie Mère Teresa est une icône, un monument, une fierté nationale. « Mère Teresa est l'image réelle et contemporaine albanaise, symbole de l'humanisme, du courage et de l'amour » écrivait il y a quelques semaines un grand journal albanais. Aussi le 19 octobre sera un jour de fête nationale et l'année 19 octobre 2003 - 19 octobre 2004 sera l'année des activités dédiées à la personnalité de Mère Teresa.

« De part mon sang je suis Albanaise. Ma ctoyenneté est indienne. Je suis une catholique. De par ma vocation j'appartiens au
monde entier. De part mon coeur je me dévoue entièrement au coeur de Jésus »
Mère Teresa, Oslo, cérémonie du Prix Nobel pour la Paix.

Sources

:
- Faits et Projets magazine - mai/juin 2003
- Le Figaro du 11 septembre 2003
- Journal de l'Ambassade d'Albanie (juillet-août 2003)