L'Estonie et L'Union européenne
2004-07-20

L'Estonie et L'Union européenne




En décembre 2002, le Conseil européen de Copenhague a déclaré closes les négociations d'adhésion engagées avec l'Estonie comme avec les neuf autres pays. La clôture des négociations sera suivie de la rédaction du Traité d'adhésion, qui sera signé en avril 2003. Les pays adhérants deviendront les membres à part entière de l'Union européenne dès le 1er mai 2004 après la ratification du Traité par les futurs et actuels pays membres ainsi que par le Parlement européen.

Etre membre actif de l'Union européenne sera l'un des priorités du gouvernement estonien. Tous les partis politiques estoniens sont en faveur de l'adhésion de l'Estonie à l'Union européenne. Au sein de la population estonienne, le soutien à l'adhésion est de 57 %, contre 36 % d'opposants (Sondage d'opinion publique réalisé par l'institut de sondage Emor, novembre 2002).

Chronologie des relations



Le développement politique et économique de l'Estonie lui a permis de se rapprocher rapidement de l'Union européenne.

Novembre 1994

- l'Estonie devient partenaire associé de l'Union de l'Europe Occidentale.

1er janvier 1995

- l'Accord de libre-échange entre l'UE et l'Estonie (signé le 18 juillet 1994, sans période de transition prévue) entre en vigueur sans restrictions.

12 juin 1995

- l'Estonie signe l'Accord d'association avec l'UE.

24 novembre 1995

- l'Estonie soumet sa demande d'adhésion à l'UE.

Janvier 1996

- la Délégation de la Commission européenne s'installe à Tallinn.

16 juillet 1997

- la Commission européenne présente son avis sur l'Estonie et recommande à l'UE d'engager des négociations d'adhésion avec l'Estonie.

13 décembre 1997

- au sommet de Luxembourg, le Conseil européen décide d'ouvrir en avril 1998 les négociations d'adhésion avec l'Estonie et 5 autres pays candidats.

1er février 1998

- entrée en vigueur de l'Accord européen.

31 mars 1998

- ouverture entre l'Estonie et l'UE de la Conférence intergouvernementale pour l'adhésion (comme avec les 5 autres pays candidats du premier groupe : la Pologne, la Slovénie, la République Tchèque, la Hongrie et Chypre).

13 décembre 2002

- le Conseil européen de Copenhague a déclaré closes les négociations d'adhésion.

1 mai 2004

- comme les neuf autres pays adhérants l'Estonie deviendra suite à la procedure de ratification du Traité d'adhésion un membre à part entière de l'Union européenne.


Les relations (aussi bien politiques qu'économiques) entre l'Estonie et l'Union européenne sont régulées par l'Accord d'association (Accord européen) qui constitue la base légale du processus d'adhésion de l'Estonie à l'UE. Dans le cadre de l'Accord, l'Estonie participe à divers programmes dans les domaines de la recherche, de l'éducation, de la culture et de l'environnement.

La Commission européenne établit régulièrement des rapports (Regular Report) d'évaluation des progrès réalisés par les pays candidats pour remplir les critères de Copenhague.

Les rapports sur les progrès réalisés par l'Estonie (le dernier datant du novembre 2002) l'ont caractérisée comme un Etat démocratique doté d'institutions stables et d'une économie de marché effective.

Sur la base de ce rapport, le gouvernement estonien définit tous les ans ses priorités en matière d'adhésion à l'UE, lesquelles sont inscrites dans le Plan National pour l'Adoption de l'Acquis Communautaire (National Plan for the Adoption of the Acquis, NPAA).




Source

: site internet de l'Ambassade d'Estonie à Paris - [URL : www.est-emb.fr] (26 mars 2003)