La coopération régionale de la Mer Baltique
2013-12-11

La coopération régionale de la Mer Baltique, la coopération balte




La région de la Mer Baltique est l'une des régions les plus dynamiques et les plus stables en Europe. La coopération régionale a un rôle important à jouer pour contribuer à son développement.

Elle s'effectue à trois échelons : la coopération entre les trois Pays baltes, la coopération entre Pays baltes et Pays nordiques, ainsi que la coopération entre les pays de la région de la Mer Baltique (NB 8) et la Commission européenne dans le cadre du Conseil baltique.

La coopération trilatérale entre l'Estonie, la Lettonie et la Lituanie

remonte à 1934, date de la conclusion du Traité d'entente et de coopération mutuelles entre les trois pays. L'esprit du Traité a inspiré les efforts communs en vue de la restauration de l'indépendance à la fin des années 80 et au début des années 90, ainsi que la création des institutions de coopération balte. En 1990, avant même la restauration de leur indépendance, les trois pays ont pris la décision de mettre en place une instance de coopération entre leurs Gouvernements et leurs Parlements, appelée Conseil balte. Par la suite, le Conseil balte a donné naissance aux actuels forums de coopération balte, qui sont l'Assemblée balte (1991), organe interparlementaire, le Conseil des Ministres balte (1994), organe intergouvernemental, et le Conseil des Présidents baltes (1993).

L'on peut affirmer sans prendre trop de risques que la coopération entre les différentes administrations des trois Pays baltes couvre tous les domaines. L'exemple de coopération balte sans doute le plus connu au niveau international est celui de la coopération entre les forces de défense des trois pays, favorisée par un même contexte de sécurité et par des orientations communes. Il existe à ce jour quatre grands projets communs en matière de défense: le BALTRON, Escadron de Marine balte, le BALTNET, réseau balte de surveillance aérienne, le BALTBAT, unité commune de maintien de la paix, et le BALTDEFCOL, le Collège de défense commun. Il faut également souligner l'existence d'une coopération très étroite quant à la surveillance des frontières et à la lutte contre la criminalité.

La coopération de l'Estonie, de la Lettonie et de la Lituanie avec l'Islande, le Danemark, la Finlande, la Norvège et la Suède

n'a cessé de se renforcer au cours des années au point de se trouver aujourd'hui à un niveau tel que l'on peut parler d'une coopération entre partenaires égaux sous le dénominateur commun NB 8. Parmi les principaux domaines de coopération, citons les technologies de l'information, l'environnement, l'énergie, ainsi que la lutte contre la drogue et la propagation des maladies infectieuses. Une grande importance est accordée également aux projets communs des Pays nordiques et des Pays baltes, orientés sur la Russie du Nord-Ouest, lesquels bénéficient de la bonne connaissance qu'ont de la Russie les Pays baltes.

L'Estonie est membre fondateur du Conseil baltique

qui fête ses 10 ans cette année. Parmi les priorités régionales fixées dans le cadre de cette instance, l'Estonie accorde une importance toute particulière à l'économie, à la protection de l'environnement et à la lutte contre la criminalité. Un certain nombre de pays, dont la France, participent aux travaux du Conseil baltique en tant qu'observateurs, ce qui témoigne de leur intérêt pour le développement de la région.




Source

: site internet de l'Ambassade d'Estonie à Paris : [URL : www.est-emb.fr] (13 août 2002)