Le rôle de la religion dans la vie politique au Monténégro (2003)
2012-12-27

Le rôle de la religion dans la vie politique



La vie religieuse du Monténégro est marquée par la lutte acharnée que se livrent les deux courants de l'orthodoxie présents au Monténégro :
- L'

Eglise autocéphale orthodoxe du Monténégro

, dirigée par le métropolite Mgr Mihailo, se présente comme "la base de la survie et du développement de l'esprit, de la culture, de la nation et de l'Etat monténégrins". Elle est basée à Cetinje, ancienne capitale du Royaume monténégrin. S'estimant spoliée par l'Eglise orthodoxe pro-serbe, elle est naturellement indépendantiste (et monarchique). En cela, elle jouit des faveurs du gouvernement monténégrin depuis que celui-ci a pris ses distances par rapport à la Serbie.

-

L'Eglise orthodoxe pro - serbe

, dirigée par le patriarche Amfilohije, est encore numériquement majoritaire. Elle dispose juridiquement des églises orthodoxes du Monténégro. Mais l'Eglise autocéphale monténégrine a été officiellement enregistrée il y a quelques mois, ce qui a pour effet de lui permettre d'entamer une procédure judiciaire visant à récupérer les bâtiments dont elle a été historiquement spoliée.

Il est à signaler par ailleurs le rôle particulier que joue l'

Eglise catholique

dans la région de Budva, autrefois rattachée à l'Autriche, et auprès d'environ 20 % de la population albanaise du Monténégro. L'

Islam

, de son côté, occupe une place limitée dans la vie des Albanais et des Bosniaques monténégrins, pourtant majoritairement musulmans.