Les langues dans l'Union élargie : pour une Europe en V.O.
2009-12-03

Les langues dans l'Union élargie : pour une Europe en V.O.



Dans moins d'un an, l'Union européenne accueillera dix nouveaux pays. Le 1er mai 2004, ce sont aussi neuf nouvelles langues qui s'ajouteront aux onze langues officielles que reconnaît aujourd'hui l'Union européenne. Alors que la Convention sur l'avenir de l'Europe a consacré la diversité linguistique au rang des principes constitutionnels, le multilinguisme européen est plus que jamais l'expression d'une formidable richesse culturelle.

Chiffres à l'appui, le rapport de M. Michel Herbillon, député du Val-de-Marne, dresse un panorama détaillé des pratiques linguistiques au sein des institutions européennes et des scénarios possibles d'évolution après l'élargissement. Il formule aussi des propositions concrètes et ambitieuses.

Pour la France, l'enjeu linguistique est primordial, car c'est désormais en Europe que se joue l'avenir du français dans le monde. Le français décline en Europe : c'est une réalité mais pas une fatalité. Loin de s'engager sur la voie d'un choc frontal avec l'anglais, il est urgent d'apporter la démonstration politique que le pluralisme linguistique n'est pas un handicap mais un formidable atout pour l'avenir de notre langue en Europe.



"Les langues dans l'Union élargie : pour une Europe en V.O." par Michel Herbillon, Député, Délégation pour l'Union européenne.

Rapport d'information n° 902, juin 2003, en vente au Kiosque de l'Assemblée nationale - 4 rue Aristide Briand - 75007 Paris - Tél : 01 40 63 61 21 - Prix de vente : 5 Euros