Les russophones de Lettonie lancent un appel
2004-07-26

Les russophones de Lettonie lancent un appel à plusieurs pays de l'Union européenne



RIGA, 10 juillet. Plusieurs dizaines de russophones de Lettonie ont manifesté mercredi à Riga devant les ambassades d'Italie, d'Allemagne et de France, invitant ces pays à défendre le droit des minorités ethniques lettones de recevoir une instruction dans leur langue maternelle.

Cette action a été mise sur pied par le comité de défense des écoles russes, regroupant des représentants de 13 partis et organisations sociales de Lettonie.

Les manifestants ont remis à des employés des ambassades d'Italie, d'Allemagne et de France un mémorandum du comité, adressé aux gouvernement de ces pays membres de l'Union européenne.

Les signataires du document accusent les autorités lettones de violer le droit des minorités ethniques à recevoir une instruction dans leur langue maternelle. Dans le mémorandum il est dit notamment que lors du référendum du 20 septembre les russophones de Lettonie appelleront à voter contre l'adhésion à l'Union européenne si les pays qui en sont membres ne prennent pas la défense du système d'instruction en langue russe en Lettonie.

Les manifestants ont déclaré qu'ils avaient décidé cette action après que le ministre letton de l'Education et de la Science, Karlis Sadurskis, eut refusé d'examiner le problème de l'instruction des minorités ethniques dans leur langue maternelle.

Si les autorités lettones ne veulent pas dialoguer avec la communauté russophone, alors il reste l'espoir de dialoguer avec les structures européennes, a déclaré un membre du comité, le député à l'assemblée municipale de Riga, Guennadi Kotov, qui est aussi un des dirigeants du comité letton des droits de l'homme.



Source

: agence d'information RIA NOVOSTI : [URL : http://fr.rian.ru]