La péninsule de Courlande
2004-07-27

La péninsule de Courlande

(Kursiu Nerija)

"La péninsule de Courlande est tellement particulière qu'il faut absolument la visiter comme l'Italie ou l'Espagne si vous cherchez des images magnifiques pour votre âme", ainsi écrivait au début du XX° siècle le grand chercheur allemand W. Humboldt.

En l'an 2000, la lagune de Courlande a été inscrite au patrimoine naturel mondial de l'UNESCO comme l'un des paysages les plus beaux et les plus uniques en Europe.

L'écrivain allemand et prix Nobel

Thomas Mann

a fait construire une résidence d'été à Nida et y a passé les étés 1930 et 1931. A l'heure actuelle, cette maison héberge une e^position commémorative sur l'écrivain et un centre culturel qui porte son nom.

Des peintres expressionnistes allemands, amateurs de la nature pittoresque de la lagune de Courlande, s'arrêtaient à l'hôtel Herman Blode (deuxième moitié du XIX° siècle et début du XX° siècle). La maison d'artistes de Mizgiriai héberge pendant tout l'été des peintres qui y créent et exposent leurs oeuvres. A côté de cette maison se trouve la galerie-musée de l'ambre qui raconte l'histoire de l'ambre, présente la palette de ses couleurs, des inclusions ainsi que des amulettes du trésor de Juodkranté.

Nida

est le centre administratif de la péninsule de Courlande. Ici il y a beaucoup d'hôtels de niveaux différents ; les habitants de la ville proposent aux estivants de louer des chambres ou des appartements. Le village avec ses maisons à toits rouges est particulièrement propre et agréable. La plage de Nida, en tant qu'une des plages les plus propres d'Europe, a obtenu le "drapeau bleu".

Nida bénéficie du plus grand nombre de jours annuels ensoleillés de toute la Lituanie. Plus de 50 000 estivants passent leurs vacances d'été ici, dont la moitié sont des étrangers.

La deuxième grande station balnéaire très visitée de la péninsule est

Juodkranté

. C'est un village qui s'étend sur deux kilomètres environ tout le long de la lagune de Courlande et qui peut être fier de la verdure luxuriante de ses jardins et parterres, et d'un nouveau quai joliment arrangé.

Etre sur la péninsule de Courlande et ne pas voir de sables mouvants ou de dunes "mortes", ne pas visiter l'énorme colonie de cigognes noires et de cormorans qui se trouve à côté de Juodranté, ne pas faire des espiègleries et ne pas s'amuser avec les personnages en bois de la colline aux sorcières de Juodkranté serait impardonnable. Sans avoir vu tout cela, il est difficile d'imaginer la richesse et la beauté de cette péninsule qui rappelle parfois un désert baigné à la fois pas la mer Baltique et la mer de Courlande.



Extrait de la brochure "Lituanie, un millénaire au centre de l'Europe", publiée par la Fondation lituanienne pour le tourisme

- [URL : www.travel.lt]
- [URL : www.tourism.lt]