Pologne - France : Leszek Talko (1916 - 2003)
2010-04-21


Leszek Talko s'est éteint le 23 juillet 2003 à Paris à l'âge de 87 ans.

Il était l'une des dernières grandes personnalités de la diaspora polonaise en France. Fidèle à une certaine idée humaniste du socialisme, il servit la Pologne toute sa vie, armé ou muni d'une simple plume. Il n'était pas donné à ce diplômé de droit de l'Université de Varsovie de suivre une carrière de juriste.

La Deuxième guerre mondiale, et l'engagement militaire



Avant sa venue en France, il combattit en Pologne en septembre 1939.

En France, il fit l'Ecole Spéciale Militaire. Après la défaite de 1940, il gagna l'Espagne puis le Maroc. Dans chacun de ces pays, il fut fait prisonnier.

En 1944, il se rendit au Royaume-Uni pour y réintégrer la 1ère Division de Blindés du Général Maczek. Il participa à la libération de la Normandie, des Pays-Bas et de la Belgique.

La guerre froide, et l'engagement politique



La guerre finie, il travailla à la création de la presse libre d'expression polonaise à l'Ouest. Il présida pendant longtemps la section polonaise de Radio France Internationale. Il fut aussi nommé directeur de la Bibliothèque polonaise de Paris et élu président de la Société historico-littéraire, gestionnaire de la bibliothèque.

Militant indéfectible du mouvement syndical international, il soutint "Solidarnosc" pendant la période la plus difficile. Il fut l'un des fondateurs de l'organisation Communauté Pologne - France, dont il devint ensuite le président.

La restauration de la souveraineté polonaise



Avec émotion, il vit dans la dernière décennie de sa vie se réaliser l'idéal pourlequel il n'avait jamais cessé de combattre, la restauration de la souveraineté polonaise.

*
Conformément à ses dernières volontés, sa dépouille mortelle a été incinérée, puis inhumée le 30 juillet, au cimetière polonais de Montmorency (où sont enterrés entre autres Adam Mickiewicz, Olga Boznanska, Aleksander et Ola Wat).

Souce

: Bulletin culturel n° 30 de l'Ambassade de Pologne à Paris