Serbie : confédération syndicale Nezavisnost
2004-08-04

Nezavisnost



Nezavisnost est une confédération de 13 syndicats de branches qui s'est opposée dès le début aux syndicats officiels hérités de la période communiste. Sorte de Solidarnosc serbe, elle a subi pendant de nombreuses années la répression policière qui s'est abattue sur tout ce qui s'opposait au régime Milosevic. Aussi a-t-elle été de toutes les tentatives visant à déstabiliser le pouvoir en place, notamment en 1996 lors des manifestations étudiantes, mais en veillant à sauvegarder l'autonomie du mouvement syndical.

Peu à peu sont nés à ses côtés quelques syndicats indépendants, qui se sont unis en association, dont elle a pris le leadership. Cette association s'est agrégée à la coalition DOS, qui lui a réservé deux ou trois sièges de députés en vue des élections de décembre 2000.

La stratégie combattive de Nezavisnost a été payante. Depuis la chute du régime Milosevic, le 5 octobre 2000, la centrale a accueilli en trois mois plus de 300.000 adhérents nouveaux, alors qu'elle n'en comptait que 200.000 auparavant. Les syndicats officiels se sont effondrés comme le reste du système et les salariés, syndiqués ou non, se sont tournés vers la centrale syndicale qui se trouvait dans le camp des vainqueurs.

Nezavisnost a été admise comme membre à part entière de la Fédération Internationale des Syndicats Libres et de la Confédération européenne des syndicats (CES), où elle côtoie ses deux partenaires français, la CFDT et la CGT. Comme tous les syndicats modernes, elle offre à ses membres des services variés : assistance légale, soutien des conflits du travail, analyse économique, mais aussi et surtout formation. Son Centre d'Education et de Recherche est particulièrement actif, tant dans le domaine professionnel que dans l'éducation à la démocratie. Une section féminine a été fondée en décembre 1998. Nezavisnost, par ailleurs, coopère avec l'Union des ONG de Serbie (UNOS). Dans le cadre de son combat pour le développement de la société civile, il a lancé le projet "Partenariat pour les changements démocratiques".

Contacts

:

Dr Darko Marinkovic, directeur du Centre d'Education et de Recherche de Nezavisnost

Nusiceva 4/V. Tel. (00 381 11) 32 39 003, Fax. 32 44 118

Email : candric@eunet.yu