La France deuxième bénéficiaire du budget européen (2003)
2013-12-11

La France n'a pas à se plaindre : elle est le deuxième bénéficiaire net du budget européen !

La France deuxième bénéficiaire du budget européen



Le rapport 2002 sur "les dépenses opérationnelles de l'Union par Etat membre", publié le 18 septembre par la Commission, indique que l'Espagne, la

France

, l'Allemagne et l'Italie ont été les quatre plus grands bénéficiares du budget européen, en termes absolus, absorbant respectivement 20,9 %,

16,2 %

, 15,9 % et 11,2 % de ses dépenses, qui atteignaient 73 milliards d'euros.

En termes relatifs, c'est-à-dire proportionnellement à leur PNB, ce sont toutefois la Grèce, le Portugal, l'Irlande et l'Espagne qui restent de loin les principaux bénéficiaires du budget, les fonds reçus par ces quatre pays étant compris entre 3,3 et 2,2 . "Le budget de l'Union profite en particulier aux pays dont l'économie est la plus faible", s'est félicité le commissaire Michaele Schreyer. D'ailleurs, les principaux contributeurs nets sont les pays les plus riches (Allemagne, Italie, Royaume-Uni, France, Pays-Bas, Suède et Luxembourg).

Soldes budgétaires "opérationnels" nets

- en millions d'euros (2002) - Source : Commission européenne

- Allemagne : - 5 067,8
- Autriche : - 226,3
- Belgique : - 258,4
- Danemark : - 165,0
- Espagne : 8 870,8
- Finlande : - 5,7
-

France : - 2 184,2


- Grèce : 3 387,9
- Irlande : 1 576,7
- Italie : - 2 884,5
- Luxembourg : - 48,9
- Pays-Bas : - 2 187,7
- Portugal : 2 692,3
- Royaume-Uni : - 2 902,8
- Suède: - 746,6





Source

: Les Echos - 19 et 20 septembre 2003