Biélorussie : Journée des journaux fermés (2003)
2013-12-12

À l'occasion de la journée des journaux fermés, le 19 septembre 2003, une action organisée par la BAJ (Association des journalistes biélorusses), qui consiste en une table ronde sur les médias au Bélarus, à la remise du prix Dmitri Zavadsky et en une exposition de photos, Reporters sans frontières exprime sa vive inquiétude devant la détérioration de la situation de la presse indépendante au Bélarus.

"Les journaux indépendants n'ont jamais été autant menacés qu'au cours de l'année 2003. Cette année, au moins dix publications indépendantes ont été suspendues, empêchées d'imprimer ou se sont vu refuser leur enregistrement. Les autorités ont déployé une inventivité sans limites en matière de harcèlement administratif, utilisant les prétextes juridiques les plus ridicules pour empêcher la parution de journaux qui refusent de faire le jeu de la propagande du président Loukachenko. Elles se sont acharnées plus particulièrement sur les publications qui ont fait preuve de solidarité avec Belorusskaya Delovaya Gazeta, le quotidien indépendant le plus lu au Bélarus, suspendu en mai, en publiant ses articles dans leur propres colonnes", a déclaré Robert Ménard, secrétaire général de l'organisation.

L'organisation rappelle que les autorités se sont également attaquées à des organisation de soutien au développement des médias, telles que IREX/Promedia et Internews, privant de nombreux journaux de ressources informatiques et documentaires nécessaires à leur fonctionnement. Elle appelle les autorités du Bélarus à cesser leur entreprise de destruction systématique de la presse indépendante.





- Reporters sans frontières / Reporters Without Borders
- 5, rue Geoffroy Marie -
75009 Paris - France
- Tél : (33) 1 44 83 84 65
- Fax : (33) 1 45 23 11 51
- Courriel : [URL : europe2@rsf.org]
- Site Internet : [URL : www.rsf.org]