Russie :le rédacteur en chef d'un journal assassiné quelques mois après son prédécesseur (2003)
2013-12-12

Russie - Liberté de la presse

Le rédacteur en chef d'un journal assassiné quelques mois après son prédécesseur





Vers 22h00, le 9 octobre 2003,

Alexeï Sidorov

, rédacteur en chef de l'hebdomadaire local Toliatinskoie Obosrenie, a été poignardé par deux hommes qui l'attendaient dans le parking de son immeuble à Toliatti (région de Samara, Volga). Le journaliste, agé de 31 ans, est décédé dans les bras de son épouse peu après. Alexeï Sidorov avait remplacé Valery Ivanov, lorsque ce dernier avait été assassiné, dans des circonstances similaires, le 29 avril 2002.

Reporters sans frontières est très choquée par ce nouvel assassinat, qui confirme tragiquement la Russie comme le pays le plus meurtrier d'Europe pour les journalistes. L'organisation est d'autant plus affectée que le meurtre du rédacteur en chef du même journal, dix-huit mois auparavant, n'a toujours pas été élucidé. L'organisation s'inquiète du climat d'impunité qui règne en Russie et attend, au-delà des déclarations de principe des autorités, que ces dernières fassent preuve d'une réelle volonté politique et que des moyens adéquats soient débloqués pour retrouver et traduire en justice les assassins de journalistes.

Les collègues d'Alexeï Sidorov estiment que cet assassinat est lié aux activités professionnelles de la victime, mais n'ont pas fait état de soupçons précis. Si le journal enquêtait régulièrement sur la vie politique de la région, sur des affaires de corruption et sur le crime organisé, Alexeï Sidorov ne travaillait pas sur une affaire en particulier.

Le procureur du district de Komsomolsky de Tolliatti a ouvert une enquête pour meurtre. Les enquêteurs sont convaincus qu'il s'agit d'un meurtre commandité et privilégient la piste professionnelle. Le ministre de l'Intérieur, Boris Gryzlov, a déclaré que la résolution de l'affaire était une " question d'honneur ". Le ministère de l'Information a, quant à lui, qualifié l'assassinat "d'acte de terreur volontaire contre les médias indépendants".

Reporters sans frontières rappelle que le 29 avril 2003, Valery Ivanov, rédacteur en chef de Toliatinskoie obosrenie et également propriétaire de LadaTV, a été criblé de balles devant son domicile, à Toliatti. Le journaliste menait des enquêtes sur la corruption et sur des luttes de pouvoir entre des groupes criminels pour contrôler l'usine automobile AvtoVAZ. Il avait déjà été menacé à plusieurs reprises et s'attendait à être assassiné. Ses collègues et lui-même avaient prévenu à maintes reprises la police mais rien n'avait été mis en place pour assurer leur protection. Valery Ivanov était également élu au Parlement local. Le journal avait participé activement à la campagne électorale pour la Douma municipale.






- Responsable Bureau Europe / Head Europe Desk
- Reporters sans frontières / Reporters Without Borders
- 5, rue Geoffroy Marie - 75 009 Paris, France
- Tél. 33 (1) 44 83 84 67 - Fax 33 (1) 45 23 11 51
- email : [URL : europe@rsf.org]
- Web : [URL : www.rsf.org]