Géorgie : l'Institut Noé Jordania de Paris
2012-11-28

L'Institut Noé Jordania (homme politique qui proclama au nom d'un Conseil National la restauration de l'indépendance de la Géorgie le 26 mai 1918 et qui présida les 2ème et 3ème gouvernements géorgiens d'août 1918 à mars 1921) est une association à but culturel.

Il a pour objet la connaissance et la diffusion de l'histoire et des idées de la social-démocratie géorgienne.

Son président en est Charles Urjewicz, professeur émérite à l'INALCO. Sa vice-présidente en est Christine Pagava Boulez, petite-fille de Noé Jordania (1). Une autre petite-fille de ce dernier, Irène Tsitsichvili de Panaskhet (2), fait partie des membres fondateurs de l'Institut.

Le courrier postal est à envoyer à Institut Noé Jordania, 31 rue de la Source, 95610 Eragny-sur-Oise.

Le courrier électronique est à envoyer à [URL : institut-noejordania@club-internet.fr].

Notes



(1) [URL : 3947]

(2) [URL : 3948].

Voir aussi

:

- [URL : 2083]

- [URL : 1720]

Retour à [URL : 2443]