Généralités sur la politique intérieure russe (mars 2004)
2011-12-21

Chef de l'Etat



Le Président de la Fédération de Russie est Vladimir Poutine (élu au scrutin universel le 26 mars 2000, entré en fonction le 7 mai et réélu le 14 mars 2004 pour un nouveau mandat de quatre ans - normalement non reconductible). Il préside le Conseil d'Etat (composé des chefs d'administration des 89 entités constitutives), ainsi que le Conseil de Sécurité de la Fédération. Il est assisté par une Administration présidentielle. Il s'appuie moins sur le soutien d'un parti ou d'une coalition que sur un vaste électorat qui défend des idéaux de patriotisme, de démocratie, de liberté, d'une économie marchande moderne et tournée vers le social. Il a, par ailleurs, affiché sa détermination à retrouver la place de la Russie dans l'arène internationale.

Gouvernement



Le Premier ministre est Mikhaïl Fradkov, qui a succédé le 1er mars 2004 à Mikhaïl Kassianov (qui était lui-même en place depuis le 7 mai 2000). Le nouveau gouvernement ne comporte qu'un seul vice-Premier ministre : Alexandre Joukov (précédemment premier vice-président de la Douma)


Parlement



L'Assemblée fédérale de la Fédération de Russie est constituée de deux chambres :
- La Chambre haute, le Conseil de la Fédération, est composée de 178 membres (deux représentants du pouvoir, législatif et exécutif, pour chaque entité de la FR), nommés au mois de juillet 2000.
- La Chambre basse, la Douma d'Etat, élue pour quatre ans, comprend 450 députés élus selon un mode de scrutin mixte (225 selon un scrutin uninominal dans les circonscriptions territoriales et 225 au scrutin de liste). Il faut un minimum de 5 % des suffrages pour obtenir des sièges à la représentation proportionnelle. Les dernières élections à la Douma ont eu lieu le 14 décembre 2003.

Vers un nouveau paysage politique



L'année 2003 a été marquée par de nouvelles élections à la Douma d'Etat au mois de décembre, et par les préparatifs de la campagne de l'élection présidentielle, qui a eu lieu en 2004. Les élections législatives se sont déroulées sur fond de remaniement du paysage politique. En vertu de la loi de 2001 sur les partis politiques de la Fédération de Russie, est désormais considéré comme un parti, toute organisation politique qui prend régulièrement part aux élections, qui regroupe au moins 10.000 adhérents et qui possède des sections de 100 adhérents et plus dans au moins 50 des 89 entités de la Russie. Au début du mois d'août 2002, le ministère de la Justice avait enregistré 23 organisations répondant à ces critères. Aux dires des experts, ce nombre ne devait pas dépasser la trentaine à l'automne 2003, pour le lancement de la campagne législative, alors qu'il était de 57 en 2001.

Renforcement du fédéralisme et réforme administrative



Les 89 entités de la fédération ont été regroupées en sept circonscriptions fédérales, dirigées par un représentant plénipotentiaire du président : Centre, Nord-Ouest, Sud, Bassin de la Volga, Oural, Sibérie et Extrême-Orient. Le renforcement du fédéralisme constituera une autre particularité du nouveau cycle des élections nationales. C'est dans cette optique que travaille la commission multilatérale pour la délimitation et le partage des prérogatives entre les organes fédéraux et régionaux du pouvoir. Elle est déjà à l'origine de l'amendement de 135 actes législatifs en vigueur. Les représentants plénipotentiaires du président participent eux aussi de façon active à ce processus.
Formé en 2000 auprès du président de la Russie, le Conseil d'Etat regroupe les dirigeants des 89 régions du pays. Cet organisme, qui se réunit tous les trimestres, a été institué en tant qu'organe consultatif pour aider à la réalisation des pouvoirs du chef de l'Etat. Un praesidium du Conseil d'Etat de 7 membres, renouvelable tous les six mois, a été formé pour régler les questions urgentes. De l'avis du président Poutine, la création du Conseil d'Etat "a contribué à structurer le dialogue permanent entre les dirigeants des entités de la Fédération et le chef de l'Etat en ce qui concerne les principaux problèmes de la vie de l'Etat". De son côté, le Conseil des législateurs, composé des membres du Conseil de la Fédération (Chambre haute du Parlement) et des dirigeants des organes législatifs des entités de la Fédération, a été créé au mois de mai 2002, en qualité d'organe consultatif, et il se réunit une fois par an.
Une réforme de l'administration est également à l'ordre du jour, destinée à rendre l'appareil d'Etat plus compact et plus efficace. Parallèlement au renforcement des structures de l'Etat russe, des changements notables sont envisagés au niveau des collectivités locales, dont le budget reposera sur des revenus propres, venant notamment du développement des petites entreprises et d'une utilisation plus efficace des terres et des biens immobiliers.