Russie : diminution de la population de 1,8 million de personnes entre 1989 et 2002
2013-12-29

Le Comité d'Etat aux statistiques a rendu publiques les principales données du recensement de la population effectué en 2002. Il s'avère que les Russes sont un peu plus nombreux que ce que laissaient supposer des études partielles. La population a toutefois perdu 1,8 million d'habitants depuis le recensement de 1989.

La Russie compte aujourd'hui 145,2 millions d'habitants, dont 106,4 millions sont des citadins et 38,8 millions sont des ruraux. Elle vient au septième rang dans le monde, derrière la Chine (1,285 milliard), l'Inde (1,025 milliard), les Etats-Unis (286 millions), l'Indonésie (215 millions), le Brésil (173 millions) et le Pakistan (146 millions).

Comme dans la plupart des pays développés, l'urbanisation est stoppée : le rapport entre la population urbaine et la population rurale est au niveau de 1989. Près du quart de la population vit dans les 13 villes de plus d'un million d'habitants : Moscou, Saint-Pétersbourg, Novossibirsk, Nijni-Novgorod, Samara, Omsk, Kazan, Tcheliabinsk, Rostov-sur-le-Don, Oufa, Volgograd, Perm, Ekaterinbourg. La capitale russe fait partie des 20 plus grosses villes du monde de par sa population. La capitale figure parmi les 20 villes du monde les plus peuplées.

Plus de 160 ethnies vivent en Russie. Pour la première fois lors d'un recensement, les habitants ont eux-mêmes déterminé leur appartenance ethnique. En fait, les réponses apportées par les habitants citent plus de 800 ethnies différentes. Sept peuples - russe, tatare, ukrainien, bachkir, tchouvache, tchétchène et arménien - ont une population supérieure à un million d'habitants.

Le recensement enregistre 67,6 millions d'hommes et 77,6 millions de femmes, soit 1.147 femmes pour 1.000 hommes. Cette supériorité numérique s'observe à partir de 33 ans.
La structure matrimoniale se présente ainsi : sur 1 000 personnes de plus de 16 ans, 210 n'ont jamais été mariées, 572 sont mariées, 114 sont veuves et 94 divorcées. Le nombre des mariages précoces s'est réduit de 30 % en cinq ans. Comme a diminué la part des jeunes mariés de moins de 18 ans : 3 % en 2002, contre 5 % en 1989.

Ces indices ont un aspect réjouissant : il est clair, en effet, que les très jeunes gens ont de la difficulté à assumer des responsabilités familiales. Mais, selon Victor Medvekov, professeur de sociologie à l'université de Moscou, le nombre des mariages précoces diminue parce que la part des jeunes dans la population est en régression. C'est là un phénomène préoccupant.

Selon Medvekov, "ceux qui terminent leurs études et se marient aujourd'hui sont ceux qui sont nés au milieu des années 80, lors du dernier boom de la natalité. En 2005, cette vague refluera et le nombre des mariages diminuera de façon importante". Il s'ensuit une réduction du nombre des parents potentiels, mais la question des rapports conjugaux revêt sans doute une importance secondaire par rapport au problème réel de la diminution ultérieure de la population du pays.

Effectivement, comme dans la plupart des pays européens, la population de la Russie vieillit. L'âge moyen est de 37,7 ans, soit trois ans de plus qu'en 1989.
Le Comité d'Etat aux statistiques continue de traiter les données. Des tableaux seront publiés un peu plus tard concernant les données qui influencent directement l'accroissement de la population : activité économique et emploi, migrations et conditions de logement.
Les statistiques complètes devraient être publiées au début de 2004, sous forme de quatorze volumes thématiques, qui seront tirés à plus de 30 000 exemplaires. Un site internet sera également ouvert.

Démographie en bref


-

Population

. Les Russes constituent 80 % de la population, 23 ethnies (contre 17 en 1989) comptent plus de 400 000 personnes. 10,4 millions d'habitants vivent à Moscou et 4,7 millions à Saint-Pétersbourg. Sur les 145 200 000 habitants de la Russie recensés, 142 500 000 sont citoyens de la Fédération de Russie.
-

Mariage et Natalité

. Le taux de natalité est actuellement de 1,3 enfant par femme (le taux de reproduction naturelle est de 2,18 enfants par femme). Près d'un tiers des enfants naissent hors mariage. La Russie compte 34 millions de couples mariés et 3 millions de couples vivant en concubinage.
-

Vieillissement

. La population active (16 - 60 ans) se monte à 89 millions de personnes, soit un peu plus de 60%. Les moins de 16 ans sont 26,3 (18%), en baisse par rapport au recensement précédent. 1 habitant sur 5 est à la retraite.
-

Revenus

. 95% (84 millions de personnes environ) de la population active sont salariés. 1,5% sont employeurs et près de 3% travaillent en individuel. 62 millions de personnes tirent leurs revenus de leurs activités professionnelles. 18,3 millions tirent leurs principaux moyens de subsistance d'une "économie d'appoint" (potager, animaux de basse cour...). Près de 300 000 personnes vivent essentiellement de l'épargne et des titres et près de 200 000 autres vivent de la location de biens. Près de 58,5 millions de personnes vivent de bourses, de pensions de retraite ou sont entièrement à la charge de la sécurité sociale. 4,7 millions de personnes touchent une pension d'invalidité et 1,2 million de personnes des allocations de chômage.
43,5 millions de Russes sont des personnes à charge, dont plus de 80% sont des moins de 25 ans.
-

Instruction

. Le niveau d'instruction s'est élevé ces dix dernières années. 900 personnes de plus de 15 ans pour 1 000 ont un diplôme d'enseignement secondaire (+10% depuis le recensement de 1989). Le nombre d'étudiants a doublé et le nombre de diplômés de l'enseignement supérieur et professionnel a augmenté de 50%. Pour la première fois, la proportion de femmes possédant une instruction supérieure est supérieure à celle des hommes. Le nombre de personnes n'ayant pas d'instruction générale primaire s'est considérablement réduit. Le nombre des analphabètes de plus de 10 ans a été divisé par quatre et constitue 0,5 %. La plupart d'entre eux sont des personnes âgées ou des grands handicapés.

Andreï Kisliakov/Ria Novosti. Bulletin d'octobre 2003