Brève histoire de la Bosnie-Herzegovine
2004-07-12

Avertissement : l'adjectif "bosnien" qualifie tout ce qui a trait à l'ensemble de la Bosnie-Herzegovine; celui de "bosniaque" qualifie ce qui a trait aux musulmans, musulman étant ici une nationalite n'impliquant pas obligatoirement de religion musulmane.

BREVE HISTOIRE CONTEMPORAINE DE LA BOSNIE HERZEGOVINE




Jusqu'en 1991, la Yougoslavie ("le pays des Slaves du sud") etait une entité politique situee dans les Balkans. Il avait des frontières communes avec 7 pays : l'Italie, l'Autriche, la Hongrie, la Roumanie, la Bulgarie, la Grece et l'Albanie.

La Yougoslavie a été instituée pour la première fois sous le nom de "Royaume des Serbes, Croates et Slovènes" après la chute de l'Empire Austro-Hongrois (Traite de Paris du 19 Janvier 1919). Selon le premier recensement de 1921, il y avait environ 13 100 000 habitants. De 1929 jusqu'à la seconde guerre mondiale, le pays était connu sous le nom de Royaume de Yougoslavie. En 1943, la deuxième Yougoslavie fut instaurée et reçut successivement plusieurs noms; celui qui fut utilisé le plus longtemps fut celui de "République Fédérale Socialiste de Yougoslavie". La Bosnie-Herzégovine était l'une des six républiques constituent la Yougoslavie; les cinq autres étaient la Croatie, le Monténégro, la Slovénie, la Macédoine et la Serbie (cette derniere avec deux provinces autonomes, le Kosovo et la Voivodine).

L'eclatement de la Yougoslavie a coincidé avec la chute du communisme en Europe de l'Est à la fin des annees 80. Face au développement des aspirations démocratiques, les premières élections multi-partis se sont deroulées en 1990. Ces élections ont eu lieu alors que les sentiments nationalistes poussaient à la création d'Etat-Nations séparés.

En juin 1991, la Slovénie et la Croatie proclamaient leur indépendance de la Yougoslavie. Le 14 octobre 1991, l'Assemblée bosnienne adoptait sa propre déclaration d'indépendance. Les députés bosno-serbes votèrent contre elle. Un référendum s'est tenu le 1er mars 1992 dans lequel une majorité d'habitants de Bosnie-Herzégovine votèrent en faveur de l'indépendance. Les Bosno-Serbes boycotèrent le référendum et demandèrent à la Bosnie de rester au sein de la Yougoslavie. L'Union Europeenne reconnut l'indépendance de la Bosnie le 6 avril 1992; le même jour, la guerre en Bosnie commenca officiellement.

Le 14 decembre 1995, l'Accord Cadre Général pour la Paix, plus connu sous le nom d'accord de Dayton, était signé à Paris par toutes les parties en conflit, mettant fin officiellement à la guerre la plus sanglante depuis le 2eme guerre mondiale. L'accord établissait une nouvelle structure d'Etat en Bosnie-Herzégovine, consistant en deux entités separées: le Fédération de Bosnie-Herzégovine et la Republika Srpska. La majorité de la population de la Fédération est bosniaque (Bosno-musulmans) et Bosno-Croate, avec au contraire une majorité de Serbes en Republika Srpska.