Croatie : La composition du gouvernement d'Ivo Sanader (décembre 2003)
2005-09-19

Un mois après la victoire des conservateurs, le Parlement a accordé sa confiance au gouvernement nouvellement élu, dont la plupart des membres sont issus du HDZ. Fidèle à ses engagements de campagne, le Premier ministre Ivo Sanader a présenté un cabinet resserré. Fait nouveau, les représentants de la minorité serbe y font leur entrée et promettent leur soutien à la nouvelle majorité. Dans son programme, le Premier ministre a mis l'accent sur l'économie et la réforme de l'Etat, et fait de l'entrée de la Croatie dans l'UE et dans l'OTAN les deux priorités de sa diplomatie.

Réuni en session extraordinaire le 23 décembre, un mois jour pour jour après le scrutin législatif qui a consacré la victoire des conservateurs, le Sabor (Parlement) a accordé sa confiance au nouveau gouvernement formé par M. Ivo Sanader, leader du HDZ. En recueillant 88 voix pour, 29 contre et 14 abstentions, celui-ci s'assure d'entrée de jeu le soutien d'une majorité confortable. Le HDZ ne disposant que de 66 sièges, cela n'aura cependant été possible que grâce aux voix non seulement de ses partenaires centristes (HSLS et DC), mais également de celles du HSS (parti paysan), membre de la majorité sortante, du HSU (parti des retraités) et du HDSS, ainsi que de tous les représentants des minorités nationales, y compris les trois députés du SDSS (parti autonome et démocratique serbe).

Avec seulement 14 ministres contre 19 précédemment, M. Ivo Sanader a présenté un cabinet resserré, conforme avec son engagement de réformer l'Etat et d'en moderniser l'administration. On ne comptera, en outre, plus quatre mais seulement deux vice-premiers ministres, tandis que plusieurs ministères verront leurs compétences fusionner. C'est notamment le cas de l'Education, de la Recherche et des Sports, des Transports, de la Mer, du Tourisme et du Développement, ou encore de l'Economie, de l'Emploi et de l'Entreprise. Une des nouveautés annoncées concerne la suppression des postes de vice-ministres et de chef de cabinet du Premier ministre dont les fonctions seront dorénavant assumées par des secrétaires d'Etat, lesquels refont ainsi leur apparition.

Quant à leur étiquette politique, la majorité des membres du gouvernement est sans surprise issue du HDZ, à l'exception de la centriste Vesna Skare-Ozbolt (DC), qui obtient le portefeuille de la Justice, et de Dragan Primorac, sans étiquette, qui se voit confier la Recherche, l'Education et les Sports. Fait nouveau, les représentants des minorités nationales, notamment les Serbes de Croatie, se voient, quant à eux, réserver plusieurs postes d'adjoints ministériels.


Composition du gouvernement (22/12/03)




Premier ministre

: M. Ivo Sanader

Vice-premiers ministres


- Famille, Solidarité entre les Générations et Anciens combatants : Mme Jadranka Kosor
- Santé et Affaires sociales : M. Andrija Hebrang

Ministres


- Affaires étrangères : M. Miomir Zuzul
- Finances : M. Ivan Suker
- Défense : M. Berislav Roncevic
- Intérieur : M. Marjan Mlinaric
- Justice : Mme Vesna Skare-Ozbolt
- Économie, Travail et Entreprise : M. Branko Vukelic
- Affaires maritimes, Tourisme, Transports et Développement : M. Bozidar Kalmeta
- Agriculture, Eaux et Forêts : M. Petar Cobankovic
- Environnement, Aménagement du Territoire et Construction : Mme Marina Matulovic-Dropulic
- Recherche, Éducation et Sports : M. Dragan Primorac
- Culture : M. Bozo Biskupic
- Intégrations européennes : Mme Kolinda Grabar-Kitarovic

Source : Ambassade de Croatie à Paris