Ingérence américaine en Lituanie (2004)
2013-03-11

Le Ministre lituanien des Affaires Etrangères, Anatanas Valionis vient de terminer un voyage de quatre jours à Washington. Lors d'une conférence de presse le lundi 26 Janvier 2004, il a déclaré que les partenaires occidentaux de la Lituanie verrait la démission du Président Rolandas Paksas comme un signe positif. Valionis a refusé de citer un nom spécifique comme source du commentaire, parlant de «politicien anonyme a Washington».

Le Ministre des Affaires Etrangères a ajouté que, d'après lui, si l'adhésion de la Lituanie à l'Union Européenne et à l'OTAN n'était pas en danger du fait du scandale présidentiel, certains pays pourraient ne pas l'accueillir très chaleureusement dans ces institutions.

S'adressant à la presse le même jour, Rolandas Paksas critiqua la déclaration de Valionis pour son manque de preuves et reprocha au Ministre des Affaires Etrangères de faire part à l'opinion publique lituanienne de conversations privées avec des leaders étrangers. Enfin, le Président exprima sa surprise que des gouvernements étrangers se permettent de commenter des affaires intérieures de la Lituanie.




Source : « The Baltic Times ». Traduit de l'anglais par Gilles Dutertre