République tchèque : Le SESTA*, un bel exemple de coopération chorégraphique
2004-07-29

La chorégraphe et danseuse Marie Kinsky a créé en 1999, à Prague, une association ayant pour but de permettre l'entraînement régulier du danseur contemporain avec des stages à l'étranger, d'inviter, en République tchèque, des professeurs de haut niveau, soit en résidence, soit pour animer des master classes. La formation continue des danseurs professionnels et les échanges favorisent pleinement la création si bien que Prague est une capitale qui compte dans la danse contemporaine : le Duncan Centre a acquis en peu de temps une réputation mondiale.

Marie Kinsky privilégie les liens avec la France, grâce à sa formation initiale. Des membres de la Compagnie Christine Bastin et du Centre Chorégraphique National de Nantes, dirigé par Claude Brumachon et Benjamin Lamarche, participent à cette action qui a déjà permis, entre autres, la coproduction de trois spectacles :

Entre deux, Voyage avec elle, Le Témoin.



Le SESTA contribue aussi à l'épanouissement de la danse-théâtre. Wladislaw Znorko, directeur du fameux Cosmos Kolej, implanté à Marseille, a été invité pour animer un stage. L'association coopère avec la faculté de Musique de l'académie des Arts du spectacle de Prague (HAMU**), notamment la section du Théâtre du mouvement initiée par Ctibor Turba, que les Français connaissent bien en raison de ses performances clownesques inoubliables au Théâtre de L'Est Parisien (TEP) dans les années soixante-dix. Ce mime a fondé le Cirque Alfred, très influencé par le buto qui marque maintes mouvances de la danse contemporaine. Le SESTA reçoit régulièrement des danseurs japonais en République tchèque, citons parmi eux Atsushi Takenoushi et Sumako Koseki qui séjourne aussi souvent en France et que nous apprécions beaucoup au Laboratoire de recherches sur les arts du spectacle (Odette Aslan lui a consacré une partie du livre Butô(s), édité par le CNRS***).

Koseki Sumako, très inspirée par les œuvres abstraites d'Adriena Simotova, vient de créer une chorégraphie qui a été présentée par le SESTA en République tchèque début avril. Nous souhaitons vivement que ce spectacle original soit rapidement programmé en France.

Danièle Monmarte, vice-présidente du COLISEE



*SESTA : Setkavani soucasneho tance, Rencontres franco-tchèques de danse contemporaine.
**HAMU : Hudebni fakulta akademie muzickych umeni.
*** Butô(s), études et témoignages réunis et présentés par Odette Aslan et Béatrice Picon-Vallin, Paris, CNRS Editions, coll. Arts du spectacle, série Spectacles, Histoire, Société, 2002.