Hongrie : géographie de l'habitat
2004-07-26

Géographie de l'habitat



En Hongrie, à la suite des conditions géographiques et historiques, on distingue trois grands types d'habitat, le hameau, le village et la ville.

Les décennies écoulées ont vu s'accélérer le processus d'urbanisation. Ainsi, entre l949 et l995, le pourcentage de la population urbaine est passée de 37,5% (concentrée en 50 villes) à 65% (vivant dans l94 villes).

La dénatalité caractérisant le pays depuis le début des années quatre-vingts a fait également sentir ses effets sur le nombre des citadins, en croissance seulement dans 75 villes depuis l985.

Les deux cinquièmes de la population hongroise vivent à la campagne. Auparavant, le village avait eu pour fonction primordiale la production de biens agro-alimentaires, ceci avait donc déterminé sa structure et sa formation. Dans la Grande Plaine, les maisons rurales s'agglomèrent en une masse compacte, ce sont les villages globuleux, au réseau de rues irrégulier, les rues partant en rayons du centre et s'élargissant progressivement vers les pâturages. Dans les régions bosselées ou montagneuses, les vallées ou le long des grandes routes on trouve des villages-rues. Les maisons alignées en échiquier caractérisent les villages au Sud de la Grande Plaine. Les hameaux, caractéristiques des campagnes jusqu'à la première moitié du XXème siècle, se sont raréfiés depuis l'époque de la collectivisation massive des terres (l960-l96l).

Dans la partie méridionale et orientale de la Transdanubie prédominent les communes de petite taille. Par contre, l'habitat typique de la Petite Plaine est de taille moyenne et celui dans le Sud de la Grande Plaine se caractérise par des villages plus vastes.

Autour du lac Balaton et dans le mont Mátra se sont créés des villages de villégiature, tandis que les grandes villes, en premier lieu Budapest, ont vu pousser de nombreuses cités-dortoirs.