Patrimoine national hongrois : la terre et le sous-sol
2003-07-03

Patrimoine national: la terre et le sous-sol



La surface agricole cultivée représente plus de 66% du territoire hongrois, 19% sont couverts de forêts. L'extension des villes, les besoins en surfaces du secteur industriel et des transports ont, au cours des dernières décennies, réduit de l0% l'étendue des terres arables.

Cependant, ces dernières décennies, l'agriculture hongroise a du faire un parcours long et tortueux pour parvenir, partant de la propriété privée, en traversant la période de la collectivisation forcée, jusqu'à la transformation actuelle des rapports de propriété. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, des terres ont été partagées parmi les paysans les plus pauvres. Le système d'exploitation agricole collective fut introduit en deux étapes, de l949 à l963. A cause de l'emploi de méthodes arbitraires, de la planification centralisée et impérative et aussi du manque d'intéressement des producteurs, la production agricole ne put dépasser son niveau de l938 qu'au milieu de la décennie 60. Le quart de siècle suivant marqua toutefois des progrès dans l'agriculture et dans l'industrie alimentaire dont certaines branches se hissèrent à un niveau élevé à l'échelle internationale.