Les premiers résultats du recensement au Monténégro crée des surprises (2003)
2012-12-27

Un recensement s'est déroulé au Monténégro entre le 1er et le 15 novembre 2003, avec un retard de deux ans. D'après les résultats provisoires, en douze ans, le nombre de personnes qui se déclarent Monténégrins a été réduit de 106.000, alors que le nombre de personnes qui se déclarent Serbes a augmenté de 146.000 personnes. En outre, on compte 63.000 Bosniaques qui ne figuraient pas dans le précédent recensement.
Lors du recensement de 1991, les Monténégrins étaient majoritaires dans 15 villes. Actuellement ils le sont dans six seulement : Cetinje, Niksic, Danilovgrad, Podgorica, Kolasin et Mojkovac. Il en va de même au niveau national. Autrefois on comptait 61 % de Monténégrins, actuellement il y en a 40 %.