Tchétchénie : un correspondant de l'AFP enlevé
2003-07-08

Tchétchénie : un correspondant de l'AFP enlevé



Le ministère français des Affaires étrangères a indiqué hier être «particulièrement préoccupé» par l'enlèvement d'un correspondant de l'Agence France Presse (AFP) en Ingouchie.


Ancien journaliste de la télévision de Grozny, Ali Astamirov, Tchétchène de 34 ans, travaillait de longue date pour l'AFP. Il a été enlevé en Ingouchie, le 4 juillet dernier, par trois hommes armés et en uniformes circulant en Jeep. L'un de ces hommes avait le visage découvert, les deux autres le visage masqué. Le journaliste aurait été conduit vers la Tchétchénie.


L'enlèvement semble ciblé. Deux journalistes, accompagnant ce jour-là Ali Astamirov, ont assisté à son kidnapping sans que les ravisseurs ne fassent mine de vouloir s'emparer d'eux.


Marié et père de deux enfants, Ali Astamirov a été menacé à de nombreuses reprises. Couvrant le référendum en Tchétchénie, il avait fait état de la faible participation à ce scrutin des «âmes mortes». Il a aussi été directement intimidé par des responsables militaires lui reprochant de les avoir cités.

Source

: AFP, cité par Le Figaro