Projet de loi sur la nationalité bulgare
2008-07-16

Projet de loi sur la nationalité bulgare



Vous donnez 600 000 lévas (l'équivalent de 300 000
euros) et vous êtes Bulgares. Rassurez-vous, il s'agît
non pas de pot de vin, mais d'investissement dans
l'économie bulgare. A cette condition, selon ce
nouveau projet de loi, le candidat à la nationalité
peut ne pas parler bulgare du tout, exigence sine qua
non pour les candidats ordinaires.

La Bulgarie pourrait accueillir de la sorte n'importe
quel membre de la mafia internationale, et même des
hommes de l'entourage d'Oussama bin Laden ou de Saddam
Hussein, pour qui 300 000 dollars, c'est rien !!

Rossitza NIKOLOVA, correspondante du COLISEE à Sofia