Un criminel de guerre présumé se rend aux autorités serbes
2004-05-14

lundi 30 juin 2003, 18h31

Un criminel de guerre présumé se rend aux autorités serbes




BELGRADE (Reuters) - Un Serbe bosniaque recherché pour génocide alors qu'il
dirigeait un centre de détention durant la guerre en Yougoslavie s'est livré
à la police serbe lundi, a-t-on appris de source autorisée.


Zeljko Meakic

s'est rendu lui-même au ministère serbe de l'Intérieur, a
déclaré un responsable du ministère à Reuters sans donner plus de détails.


Plus tôt, la radio B92 de Belgrade avait révélé que l'homme soupçonné
d'avoir dirigé le camp d'Omarska dès le début du conflit yougoslave était
détenu dans l'attente de son extradition vers le Tribunal pénal
international pour l'ex-Yougoslavie de La Haye (TPIY).


Le TPIY accuse Zeljko Meakic d'avoir dirigé, à partir de juin 1992, le camp
où étaient détenus notamment des prisonniers de confession musulmane. L'acte
d'accusation précise que les conditions d'emprisonnement à Omarska étaient
particulièrement rudes.


Le camp a été le théâtre de violences répétées, d'abus réguliers contre les
détenus, de nombreux assassinats et d'une terreur rare, précise
l'accusation.


Diffusées à l'époque à la télévision, les images de musulmans émaciés
derrière des fils barbelés d'Omarska avaient choqué l'opinion internationale
et accentué les pressions en faveur d'une intervention militaire visant à
faire cesser le nettoyage ethnique mené par les Serbes de Bosnie.

[URL : http://fr.news.yahoo.com/030630/85/3ably.html]