La Géorgie "en état de défaut de paiement"
2004-05-14

La Géorgie "en état de défaut de paiement"



La Géorgie est "de facto en état de défaut de paiement parce que nous ne payons pas nos dettes selon le calendrier établi avec les pays créanciers", a déclaré le 21 août le président de la banque centrale géorgienne, Irakli Managadzé, alors que les députés refusent d'approuver des amendements pour réduire les dépenses budgétaires.

Le ministre d'Etat, Avtandil Djorbenadzé, a de son côté prévenu que le gouvernement devrait prendre la décision de réduire les dépenses de 10 % en conformité avec les demandes du Fonds Monétaire International, même si le Parlement refusait de donner son accord.

Source

: Les Echos 22-23 août 2003