Roumanie: Bucarest compte sur Paris pour s'intégrer à l'UE
2008-07-16

Roumanie: Bucarest compte sur Paris pour s'intégrer à l'UE



Le Premier ministre roumain

Adrian Nastase

, en visite lundi 8 septembre à Paris, espère un soutien renouvelé de la France à la Roumanie, qui compte entrer dans l'Union européenne en 2007, alors que la coopération bilatérale se développe jusque dans les plus petits villages du pays.

Cette "visite de travail" de deux jours de M. Nastase en France sera marquée par la volonté de Bucarest de "consolider le partenariat" avec la France, pour aider la Roumanie à mener à bien les réformes demandées par Bruxelles, particulièrement au niveau des administrations locales, de l'aide à l'enfance ou de la Justice.

Bucarest espère avoir définitivement tourné la page de son différend avec Paris, sur le soutien appuyé de la Roumanie à l'intervention des Etats-Unis en Irak. Le gouvernement roumain a d'ailleurs fait aussi marche arrière pour rejoindre la position de Bruxelles concernant la Cour pénale internationale (CPI), en précisant que l'accord roumano-américain d'exemption de la CPI, ne sera pas ratifié par le parlement. "La France ne ménage pas ses efforts. Avec 34 jumelages institutionnels Phare (fonds européens), dont 30 comme chef de file, notre pays est le premier partenaire de la Roumanie dans le travail de pré-adhésion" à l'UE, a souligné un porte-parole du Quai d'Orsay, dans un communiqué diffusé samedi à Bucarest.

Source

: AFP